Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Présentation devant la Chambre des représentants les grandes lignes de la Loi de Finances 2011
Actualités du Maroc » Economie » Présentation devant la Chambre des représentants les grandes lignes de la Loi de Finances 2011

Présentation devant la Chambre des représentants les grandes lignes de la Loi de Finances 2011

Par: le jeudi, octobre 21, 2010

Salaheddine MezouarLe ministre de l’Economie et des Finances, M. Salaheddine Mezouar, a présenté, mercredi, devant la Chambre des représentants, les grandes lignes du projet de Loi de finances 2011.

Ce projet table sur un taux de croissance de 5 pc, un taux d’inflation de 2 pc, un déficit budgétaire de 3,5 pc et un baril de pétrole à 75 dollars, a souligné le ministre lors d’une séance plénière en présence notamment du Premier ministre et de plusieurs membres du gouvernement.

Ce projet de loi, qui vise à préserver les acquis et à répondre aux défis de la conjoncture, compte tenu des mutations régionales et internationales, a été élaboré conformément à la politique générale du Maroc à lumière des Hautes orientations royales contenues dans des discours de SM le Roi Mohammed VI.

Selon ce projet, le déficit budgétaire prévu atteindra 3,5 pc contre 4 pc en 2010, a ajouté le ministre, relevant que cette Loi propose la réduction des dépenses de fonctionnement de l’administration et des établissements publics, et de créer seulement des postes budgétaires dans la limite des besoins pressants et dont le nombre est estimé à 18.802.

M. Mezouar a affirmé que ce projet accorde un intérêt particulier aux secteurs sociaux, appuie la politique de solidarité sociale à travers le développement humain, l’emploi productif, l’enseignement utile et une mise en application optimale de l’INDH.

Le secteur de l’enseignement bénéficie d’un budget de 48 milliards de dirhams, l’objectif étant de poursuivre la mise en Âœuvre des Plans d’urgence relatifs à l’enseignement primaire, secondaire et supérieur afin de consacrer l’égalité des chances entre toutes les franges sociales, a-t-il dit.

La Loi de finances 2011 vise le renforcement de la croissance à travers la promotion des investissements, la consolidation de la demande intérieure, le soutien au pouvoir d’achat par l’augmentation des salaires et la réduction de l’impôt sur le revenu.

Le ministre a annoncé que le gouvernement, qui compte consacrer 17 milliards de dirhams à la subvention des prix à travers la Caisse de compensation, est déterminé à poursuivre la réforme de la Caisse en vue d’assurer un meilleur ciblage des catégories qui ont le plus besoin de cette subvention.

Le gouvernement, a-t-il ajouté, poursuivra le ciblage des catégories les plus nécessiteuses, à travers l’allocation de 2,9 MMDH en vue d’élargir leur accès à l’éducation et à la santé par la remise de 4,08 millions de cartables, et l’augmentation du nombre de bénéficiaires d’aides financières parmi les familles démunies dans le monde rural.

Selon M. Mezouar, le gouvernement continuera à mettre en Âœuvre la stratégie nationale de l’économie solidaire 2010-2020 à travers les initiatives locales de l’économie sociale et solidaire, le lancement des campagnes publicitaires et de marketing pour une meilleure commercialisation des produits de cette économie notamment par l’organisation de foires et d’expositions régionales, le renforcement de son système de données, outre l’amélioration de la formation et de la recherche scientifique dans ce domaine.

Le ministre a également indiqué que le projet de loi de Finances 2011 maintiendra le soutien à l’investissement public, qui connaitra une augmentation de 5 milliards de dirhams (MMDH) pour atteindre 167,3 MMDH, dont 53,8 MMDH au titre du budget général, précisant que le soutien de l’investissement public vise la poursuite de la réalisation des grands chantiers, des stratégies sectorielles et des réformes structurelles ainsi que la consolidation du développement humain.

Pour renforcer l’efficience en matière de gestion énergétique, le ministre a indiqué qu’il sera procédé à la poursuite de la mise en exécution du plan national des actions prioritaires dans le secteur énergétique qui vise l’augmentation de la production de 4000 MW, outre la poursuite de la réalisation des programmes ambitieux de l’énergie solaire pour un montant de 70 MMDH.

M. Mezouar a également indiqué que les investissements consacrés au secteur de l’agriculture ont augmenté de 17,5 pc, passant de 5,7 MMDH en 2010 à 6,7 MMDH en 2011.

S’agissant du secteur du tourisme, le ministre a fait savoir que le gouvernement, conformément aux Hautes directives royales, mettra en Âœuvre la vision 2020 qui permettra au secteur de réaliser un saut qualitatif.

MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , ,