Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le Roi Mohammed VI ordonne une lettre critique la Conférence « Coupe 21 », suivi par le Prince Moulay Rachid
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Le Roi Mohammed VI ordonne une lettre critique la Conférence « Coupe 21 », suivi par le Prince Moulay Rachid

Le Roi Mohammed VI ordonne une lettre critique la Conférence « Coupe 21 », suivi par le Prince Moulay Rachid

Par: le mardi, décembre 1, 2015

cop21

la Conférence de Paris est l’occasion de développer le vaste mécanisme juridique et pratique de regarder vers l’économie sans carbone

Sa Majesté le roi Mohammed vi, le lundi à Paris, la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 21) constitue une opportunité de développer un mécanisme juridique exhaustif et pratique, équilibré et universel, a réussi à garder le réchauffement sous 2 degrés Celsius et l’aspiration vers l’économie sans carbone.

Sa Majesté que le roi, dans un discours prononcé à la séance d’ouverture de cette conférence a été suivi par son Altesse royale le Prince Moulay Rachid, la présence de sa Majesté, il est devenu essentiel pour un consensus international véritable et complète à cet égard, ajoutant que ce consensus peut être atteint qu’avec le soutien de la participation effective des pays en développement, dans tous ses mouvements au profit. Sa Majesté a averti que la menace était devenue universelle, afin qu’aucun pays, aucune région et aucun continent échappent aux effets du changement climatique, soulignant son « temps de suspicion et de méfiance est révolu, il n’y a pas de place pour justification associée aux fausses priorités, la communauté internationale doit présenter des excuses, qui a tourné le dos au sort et l’avenir de leurs enfants. » Il a dit que sa Majesté le roi, à cet égard, la stratégie lancée par le Royaume du Maroc, depuis plus d’un demi-siècle, se référant à la politique des barrages, par exemple choix d’un pionnier « , qui reflète son approche notre père, sa Majesté le roi Hassan II, son âme repose en paix, depuis le début des années 1960. Il a dit son « conscient de l’importance de ce gain et crucial pour l’avenir du Maroc, a été désireux de promouvoir. Il a permis le Royaume à 140 de grands barrages, créé près d’un tiers au cours des 15 dernières années. » Dans la zone de pêche, sa Majesté le roi a souligné que le Maroc a adopté une politique de maintien des ressources halieutiques et défendu, malgré toutes les difficultés rencontrées dans les négociations avec les partenaires. Il a ajouté que le Royaume du Maroc et depuis une réunion à Rio de Janeiro en 1992, qui a tiré la sonnette d’alarme sur la question, s’est engagé dans tous les paquets, la politique de développement durable et de protection de l’environnement dans les efforts globaux de la communauté internationale, à travers une série de réformes constitutionnelles et législatives, institutionnelles et organisationnelles. Et que dire de la Charte nationale pour l’environnement, dit de sa Majesté le roi, le Maroc carte plan d’investissement vert, vert, et à empêcher les organismes génétiquement modifiés matériel et enfin adopté de loi sur les déchets plastiques, pas une expression de cet engagement, le Royaume du Maroc, sous la même vision que donne la priorité à long terme, est récemment devint un des acteurs plus importants dans l’énergie de transition dans le monde et en Afrique en particulier. Il a dit que sa Majesté le roi, « contribution attendue et le Maroc à la Convention-cadre des Nations Unies sur le climat changent, cette approche met l’accent sur l’esprit d’entreprise, ambitieux dans la nature, ajoutant que, sur la base de cet engagement, qui est irréversible, Maroc mardi sa candidature pour accueillir la Conférence 22 sur les changements climatiques à Marrakech, l’année 2016. Sa Majesté le roi a souligné, par ailleurs, que le continent africain mérite une attention particulière, « un continent a commencé à éveiller dans toutes les régions et d’explorer eux-mêmes et de prendre confiance en soi. C’est un continent de l’avenir et de régler le sort de notre planète, sa Majesté, dans ce contexte, la nécessité de promouvoir le transfert de technologie et de la mobilisation des ressources financières, en particulier aux États en développement, qui sont d’une importance vitale, en tenant compte de la nécessité d’éviter de placer ces États pour choisir entre les économies en développement et de protection de l’environnement. Sa Majesté le roi a conclu que la Conférence de Paris et de la Conférence que le Maroc propose d’offrir à Marrakech, au cours de l’année à venir, « d’abord, deux grands exemples pour l’avenir, c’est notre devoir et notre responsabilité de laisser nos enfants. »

 

 

 

 

 

 

 

Source AL MAGHRIBIYA

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , ,