Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Quel est le sort des travailleuses domestiques en Arabie saoudite
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Quel est le sort des travailleuses domestiques en Arabie saoudite

Quel est le sort des travailleuses domestiques en Arabie saoudite

Par: le mardi, novembre 24, 2015

saudia_238764057

À un moment où les demoiselles fort votes en Arabie saoudite, les femmes marocaines pour dénoncer leur situation déplorable sociaux et psychologiques « exploitent » leurs employeurs, les sites de réseautage social enfin délibéré document attribué au ministère des affaires étrangères marocain comprenaient une décision d’interrompre la ratification documents contrats de travail pour servantes qui souhaitaient faire face.

 

Le document affirme, dans « silence » sur la validité des intérêts étrangers, qu’afin d’éviter des problèmes et des situations difficiles rencontrées par certains citoyens marocains, qui sont des femmes, recrutées pour travailler comme domestiques en Arabie saoudite, il a été décidé pour commencer du 7 décembre prochain arrêt acceptant voyages domestiques en Arabie saoudite.

 

La source a indiqué que, depuis lundi, le 7 décembre, arrêtera les documents de ratification requis pour l’achèvement des contrats de travail en service intérieur pour les citoyens marocains qui souhaitent se rendre en Arabie saoudite pour travailler dans ce domaine.

 

La circulation vient cette « résolution » des intérêts étrangers, corriger le document, où le journal pas pu vérifier par des fonctionnaires du ministère, au milieu d’une série de bonnes marocaines qui a donné le témoignage poignant sur la situation sociale et psychologique, rapportée par le guardian a atteint les enregistrements de la voix.

 

Filles marocaines sont l’action sociale dans la ville de Dammam, Arabie saoudite, après qu’il a réussi à sortir de la situation critique de l’accueil familial, abus par les employeurs et battus et leurs remontrances et en tournant l’exploitation de la famille, selon ces certificats, skivvies Adeline pour les jeunes marocains résidant en Arabie saoudite et bénévoles dans des situations sociales comme ces blocs de service accueil.

 

Mariam et Khadija commentaires de gens qui ont essayé laborieusement ont surmonté le sort de l’accueil familial, employeurs et agressé leurs épouses à la violence verbale et physique, mais ils n’étaient pas en mesure d’atteindre les portes de l’ambassade du Maroc à Riyad, car ils n’ont pas d’ID ou passeports, qui leurs joueurs de retenue ou de leur destruction.

 

Et les bénévoles de la jeunesse marocaine communiquent avec la servante, à travailler pour résoudre leur problème et communiquer avec le Consulat général du marocain à Djedda qui réagissent positivement au travail pour extraire les mandats nécessaires pour poursuivre l’embarquement de Pascal et Marie dans la famille.

 

Des sources indiquent que l’un des serviteurs tire à sa fin, ayant cédé à parrainer sur la durée totale de service, environ sept mois, de « son », avec Visa de retour au Maroc, tandis que le deuxième sponsor étudiant demande 22 mille riyals compensation même processus, tel que présenté en mauvais état psychologique.

 

Dans le même contexte, un serviteur marocain a déposé une plainte douloureuse, via YouTube, dont souffre l’humanité vivant sur son fourneau au sein de la famille saoudienne, vivent dans le composé de maisons à l’est de Djeddah, qui s’est tenue dans des conditions difficiles, sans réception de paiement, ainsi que l’exposition à le femme au foyer de la violence conjugale.

 

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes :