Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Bouteflika a accueilli le chef du Polisario
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Bouteflika a accueilli le chef du Polisario

Bouteflika a accueilli le chef du Polisario

Par: le mercredi, novembre 25, 2015
bouteflika
Quelques jours après le Maroc reçoit un télégramme de félicitations et de bénédictions «, » l’envoyé du Président algérien à l’occasion de la fête de l’indépendance, où ont été prompts à exprimer « une intention sincère » pour travailler avec le roi sur la consolidation des liens de fraternité et de solidarité entre les deux pays et de favoriser des synergies et de coopération dans l’intérêt des deux peuples fraternels, Bouteflika a reçu le chef POLISARIO en grande contradiction entre les paroles et les actes.

 

Des analystes politiques qui collectionnent chef Abdelaziz Bouteflika et les indépendantistes du Front POLISARIO, est titulaire de nombreuses lettres au Maroc et encore dans les camps de Tindouf, au milieu des nouvelles de Ould Abdel Aziz et voix de rejeter de l’intérieur les camps restent hauts dirigeants, mais aussi des questions quant à la faisabilité de l’Algérie à la pompe des milliards dans les poches des dirigeants du POLISARIO.

 

À cet égard, considère Bashir al-dakheel, un des fondateurs du Frente POLISARIO à rentrer chez eux, un certain nombre de faits qui ont conduit le Président algérien au leader séparatiste, notamment « la visite fructueuse du roi Mohammed vi sur les yeux sur le 40e anniversaire de la marche verte, qui a démontré les intentions sincères du Maroc afin de télécharger la loi régionale étendue et la Constitution marocaine. »

 

Et selon téléchargement régional de Kick-Start, commence à mettre en œuvre l’autonomie dans les provinces du sud du Maroc, confirmant que « Maroc progresser sur le territoire de développement et politique, avec les restes du POLISARIO et l’Algérie, elles vont emplacement et fréquences sont cassées sur le droit à l’autodétermination, » affirme l’intrus.

 

L’intrus, dans une interview au journal the Guardian, alerté sur la position du Maroc dernière des subventions de Kabyles Amazigh Kabyle personnes, exigeants Maroc Algérie, le droit à l’autodétermination, comme le plus ancien peuple autochtone sur le continent africain, en notant pour mettre en surbrillance les messages émanant de la réunion adressée principalement aux preneurs de Tindouf à soutenir la survie de Ould Abdel Aziz à la partie supérieure avant contre leur aura.

 

Et synchronisation de la réunion avec rabatteurs envoyé de l’ONU au Sahara Christopher Ross dans la région, conclut Omar el-Béchir l’intrus que Ross a tenté de déplacer le fichier possible avec tout le monde sait que ce point ne peut pas dangereusement, soulignant que l’envoyé de l’ONU n’est pas venu encore une fois, mais pas avec sa main pour imposer quelque chose sur le terrain, « la visite intervient dans le cadre de la présentation du rapport aux Nations Unies en avril se pencher sur les problèmes de la région », indique l’intrus.

 

Il est professeur de relations internationales à l’Université de Hassan I dans Jeddah, Khaled alshiat, dit que la réunion, Abdel Aziz Bouteflika, « répondre à la traditionnelle et naturelle pour l’Algérie, car il met cette personne le Président, affirmant que cette disposition de la continuité dans la direction de ne pas tourner.

 

Alshiat, conclut dans son journal hespress chef de réception de l’Algérie, « répondre le dialogue interne entre les partis algériens au faire une enquête sur les avantages qui appuierait l’Algérie à l’avant sous le coût financier et de l’argent énorme dans les poches des dirigeants du POLISARIO, » explique le professeur de relations internationales, soulignant que la réception juste « flashy » vient en réponse à des rumeurs de la mort de Bouteflika en vertu de son état de santé s’est détériorée.
                                                                                                                                               Source Hespress
Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes :