Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
La Banque du Maroc révèle des indicateurs clés des statistiques monétaires pour octobre
Actualités du Maroc » Economie » La Banque du Maroc révèle des indicateurs clés des statistiques monétaires pour octobre

La Banque du Maroc révèle des indicateurs clés des statistiques monétaires pour octobre

Par: le mardi, décembre 15, 2015

bank-almaghrib
Hausse des prêts au logement et l’immobilier avec la stabilité des prêts à la consommation

La Banque du Maroc ED des réserves internationales nettes enregistrées au mois d’octobre l’an dernier, a augmenté de 2,4 %, ce qui a permis la haute M3 composé a augmenté de 0,2 % à 1,116 milliards de dirhams.
La principale banque du Maroc, des indicateurs clés des statistiques monétaires pour octobre, comparées à une hausse des réserves internationales mensuellement, le crédit bancaire et la dette nette sur la retraite de l’Administration centrale de moins de 0,4 %, inférieur aux 2,6 % respectivement.
Les statistiques attribue le déclin des crédits bancaires, surtout à faible des installations du Conseil du Trésor de 2,2 % et, dans une moindre mesure, prêts traitement de 0,2 %, ajoutant que l’immobilier prêts a augmenté de 0,2 % suivant la croissance des prêts au logement a augmenté de 0,3 % et les prêts immobiliers ont augmenté de 0,7 %, prêts à la consommation est resté pratiquement au même niveau pendant le mois précédent.
La Banque centrale a expliqué que M3 reflète, par composante, les dépôts en devises en hausse de 15,6 % et représente 1,5 % de taux, placements dans le cadre de demande de 0,7 %, tout en réduisant l’ensemble des échanges d’encaisse et dépôts à vue dans les banques de près de 2 % et de 0,3 %, respectivement.
Sur une base annuelle, selon les indicateurs que le taux de croissance de M3 composé est passée de 5,2 % en septembre à 5,6 % en octobre, soulignant que ce changement est liée au comptes accélérés pour la hausse de 8,8 % à 10,8 %, dépôts auprès des banques de 5,3 % à 5,8 %.
Ou l’autre croissance de circulation de trésorerie ralentie, de 8,3 % à 7,2 %, tandis que l’emploi, obligations d’entreprises collectives retournée espèces détenues par les banques à leur niveau d’octobre 2014, après une hausse de 2,2 % en septembre dernier.
Concernant les entretiens composé M3 données, a souligné la croissance de la banque crédit suite tergiverse pour atteindre 0,7 % contre 1 % en septembre, la dette nette a également chuté dans l’Administration centrale de 17,2 % à 10,1 % et les réserves internationales nettes ont enregistré une hausse de 23,8 % en octobre, contre 20,2 % le mois précédent.
Les données a attribué le ralentissement de crédit bancaire, selon le but économique, transformation prêts a diminué de 1,8 %, après la hausse de 2 % un mois auparavant, aux installations de trésorerie inférieures a augmenté de 5,6 %, ralentissant la croissance des prêts à la consommation de 5,3 % à 5,1 % en février, indiquant ce taux de croissance des prêts immobiliers stabilisé à 2,3 %, en raison d’un ralentissement de la croissance des prêts de 5,7 % à 5,4 %, au logement et atténué vers le bas prêts immobiliers De 6,3 % par rapport à 5,4 %.

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : ,