Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le gouvernement inflexible sur la question des futurs enseignants
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Le gouvernement inflexible sur la question des futurs enseignants

Le gouvernement inflexible sur la question des futurs enseignants

Par: le vendredi, décembre 11, 2015

Le-gouvernement-inflexible

Une nouvelle marche nationale est prévue le 17 décembre prochain à Rabat

Grève au sein des Centres régionaux d’éducation et de formation

Un changement dans l’attitude du gouvernement envers la situation dans les centres régionaux pour l’éducation et la formation. Le ministre de l’education nationale et de la formation professionnelle, Khaled, a déclaré le ministre délégué Berjaoui a dit aux membres de la Chambre des représentants et les étudiants doivent passer un concours afin d’intégrer la fonction publique.

Si les stagiaires des centres régionaux pour l’éducation et la formation se produit au Parlement et semble apprécier le large appui de la parlementaire groupes, tous deux au sein de l’opposition parmi la majorité. En ce sens, le groupe socialiste à la chambre basse catégoriquement mardi, le ministre délégué auprès du ministre de l’education nationale et de la formation professionnelle, Khaled Berjaoui sur cette question. Sans surprise, le ministre a confirmé les termes de ses ministres, Rashid belmokhtar.

En fait, le fonctionnaire a déclaré que les deux décrets ministériels (2-15.588, 2-15-589), adopté par le gouvernement le 23 décembre concernant le recrutement et la saison de formation moins les prestations au cours de la formation fait partie de la réforme du secteur. Selon le ministre, les élèves étaient au courant de toutes ces innovations avant d’entreprendre des études dans les centres de formation. Le fonctionnaire a déclaré en ce sens, ils ont commencé le processus de formation en octobre dernier, 12 stagiaires, étudiants et stagiaires de l’enseignant et pas de revendication, maintenant.

Exhortant les parlementaires à revoir leurs positions sur la base des accords de base approuvés par les étudiants dans le processus de formation au début Berjaoui Khalid masculins que les enseignants seront à l’avenir à réussir le concours qui sera ouvert selon le nombre de postes dans le budget pour l’exercice 2016.
Toutefois, ces déclarations n’ont aucun effet sur la position des parlementaires qui continuent d’appeler le gouvernement à revoir le contenu de ces résolutions. Pour certains d’entre eux, les deux textes étaient incompatibles avec les principes de la fonction publique. Ils dirent donc demandé au gouvernement de recruter quelqu’un qui a passé le premier concours.
Au niveau des étudiants, la grève continue. Et envisage un ressortissant nouveau le 17 décembre à Rabat. Apprécier le large soutien des syndicats et un certain nombre de partis politiques, les futurs enseignants ont choisi de poursuivre leur activité malgré les risques. Ont reçu des appels de centres de formation.
Et ces avis prétend que non exemptes de formation modules ainsi que la formation et des projets de recherche n’ont pas été mises en œuvre ne sera pas récupérable comme après le 7 décembre.

Source Le Matin

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : ,