Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Prêt de 100 millions d’euros de la BM au Maroc
Actualités du Maroc » Economie » Prêt de 100 millions d’euros de la BM au Maroc

Prêt de 100 millions d’euros de la BM au Maroc

Par: le mardi, juin 2, 2009

Prêt de 100 millions d'euros de la BM au Maroc Rabat– La Banque mondiale (BM) a accordé au Maroc un prêt de 100 millions d’euros (environ 1,12 milliard de dirhams) dans le cadre de son programme d’appui au développement du secteur des déchets ménagers

La cérémonie de signature de ce prêt, qui vise à soutenir la première phase (2008-2012) de la réforme du secteur des déchets solides initiée dans le cadre du Programme national de gestion des déchets ménagers (PNDM), a été présidée, vendredi à Rabat, par les ministres de l’Intérieur, Chakib Benmoussa, et de l’Economie et des Finances, Salaheddine Mezouar.

Le prêt de politique de développement (PPD) du secteur des déchets ménagers met l’accent sur la gouvernance du secteur à travers des mesures juridiques, réglementaires et institutionnelles, la pérennité des services de gestion des déchets municipaux et la prise en compte des considérations environnementales et sociales.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de signature, le chef du bureau de la BM à Rabat, Mme Françoise Clottes, a indiqué que ce prêt a pour objectif d’ « assurer que 100 pc des déchets solides collectés au Maroc soient traités dans des décharges contrô lées par des voies sanitaires correspondant aux standards techniques ».

Mme Clottes a souligné l’intérêt que porte la BM à « faire partie de ce programme (PNDM) à la fois utile et responsable qui réduit également les émissions de carbone », saluant la politique du gouvernement en matière de « traitement des coûts sociaux et économiques liés aux déchets solides ».

Mezouar a, pour sa part, précisé que la réalisation du PNDM, qui s’étale sur 10 ans, nécessitera un montant de 37 milliards de dirhams, soulignant que la Banque Mondiale va accompagner ce programme dans ses diverses phases.

De son côté, Mohamed Dinia, gouverneur, directeur de l’eau et de l’assainissement au ministère de l’Intérieur, a indiqué que le PNDM vise, à l’horizon de 2020, l’éradication des décharges sauvages et leur remplacement par des décharges contrôlées et de généraliser l’accès au service de collecte dans des conditions professionnelles et modernes.

Ce prêt s’est accompagné par des réformes du secteur sur les plans institutionnel, financier, technique et environnemental et social, a-t-il ajouté.

Ont pris part à cette cérémonie, le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Affaires économiques et générales, Nizar Baraka, et le secrétaire d’Etat chargé de l’Eau et de l’Environnement, Abdelkébir Zahoud.

MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,