Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Produits alimentaires: Le marché ne souffre d’aucun manque
Actualités du Maroc » Economie » Produits alimentaires: Le marché ne souffre d’aucun manque

Produits alimentaires: Le marché ne souffre d’aucun manque

Par: le mercredi, juillet 10, 2013

Le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, a affirmé, lundi à Rabat, que le marché national « ne souffre pas de problème de disponibilité des produits alimentaires« .

Répondant à une question orale à la Chambre des représentants au sujet de la disponibilité des produits alimentaires, Akhannouch a fait savoir dans ce sens que la quantité des produits alimentaires disponible durant la période entre 2008-2012 a augmenté de 14%.produit alimentaire

Citant un rapport de l’Organisation des nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) pour l’année 2012, le ministre a indiqué que le nombre des personnes souffrant de la sous-alimentation au Maroc a atteint 5,5% de la population. Ce nombre a connu une baisse sensible, passant de 7,9% en 1991 à 6,2% en 2000, a-t-il souligné.

3000 calories

Faisant toujours référence à la FAO, le ministre a relevé que les personnes souffrant de sous-alimentation au Maroc ont besoin de moins de 200 calories par jour, contre 400 calories par jour au niveau mondial.

Le seuil des besoins en calories au Maroc se situe entre 1000 et 860 calories par personne chaque jour, alors que la valeur nutritionnelle quotidienne des produits consommés au Maroc dépasse les 3000 calories pour chaque personne, a-t-il poursuivi.

Plan d’aménagement des pêcheries

A une question sur la pêche en haute mer, M. Akhannouch a rappelé l’élaboration d’un plan d’aménagement des pêcheries, dont la gestion principale se base sur la limitation du seuil de production globale des céphalopodes selon les capacités des pêcheries productives ainsi que l’adaptation des efforts de pêche aux possibilités offertes par le stock.

Le ministre a également fait état de progrès « importants » réalisés lors des trois dernières périodes de pêche dans le cadre de l’exploitation des pêcheries des céphalopodes en 2012, dans la mesure où le rendement de chaque bateau a atteint 463 kg chaque jour durant la période d’été, soit une hausse de 26% par rapport de la même période de l’année 2011.

De même, la flotte de pêche en haute mer a réalisé entre 2012-2013 une cargaison de 18.540 tonnes, en hausse de 251% en comparaison avec l’année 2011, a indiqué le ministre. ‘ « Vu les résultats positifs de ces pêcheries et les indicateurs scientifiques, le ministre a décidé d’augmenter de 7.525 tonnes le quota de pêche des céphalopodes, constituant ainsi une première durant la période 2004-2012 », a-t-il affirmé.

source:Menara

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,