Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Quatrième session de formation à Rabat pour les jeunes candidats aux élections 2009
Actualités du Maroc » Société » Quatrième session de formation à Rabat pour les jeunes candidats aux élections 2009

Quatrième session de formation à Rabat pour les jeunes candidats aux élections 2009

Par: le samedi, mai 9, 2009

La quatrième session de formation des jeunes candidats aux élections 2009 a été ouverte, vendredi à Rabat, dans le cadre des formations dispensées par l’Institut national de la jeunesse et de la démocratie (INJD).

La quatrième session de formation des jeunes candidats aux élections 2009 a été ouverte, vendredi à Rabat, dans le cadre des formations dispensées par l’Institut national de la jeunesse et de la démocratie (INJD).

Organisée en partenariat avec la Fondation allemande Friedrich Ebert, cette session comporte des ateliers de formation sur la communication interne des partis politiques et les outils de gestion publique et l’initiation à l’utilisation de programmes informatiques sophistiqués tels SPSS, en plus de la mobilisation de l’Internet pendant la campagne électorale.

La directrice de l’INJD, Mme Amina Soudi, a indiqué dans une déclaration à la presse, que le rô-le de l’Institut se poursuivra après ces sessions à travers l’accompagnement des jeunes ayant l’intention de se porter candidats, que se soit en matière de dépô-t des dossiers de candidature ou de suivi lors de la conduite de leurs campagnes électorales.

Ces sessions ont pour but d’inculquer aux jeunes bénéficiaires les mécanismes de travail, les techniques de communication, et les formes de discours politiques appropriés aux différentes catégories sociales, a-t-elle fait savoir, ajoutant qu’elles ont pour finalité de présenter de jeunes candidats brillants et capables d’attirer l’attention de leurs paires.

Pour Rochdi Abdellatif, un jeune bénéficiaire de 24 ans qui dirigera prochainement une campagne électorale, ces sessions permettent d’informer les jeunes sur les techniques de communication avec les citoyens et de la préparation de programmes électoraux, en s’adossant sur les nouvelles technologies de l’information.

Karima Korachi, (24 ans) qui a l’intention de se porter candidate lors des prochaines échéances, a dit qu’elle souhaite à travers ces outils intégrer le champ politique de façon saine, en vue de participer à l’éradication de certaines pratiques qui portent atteinte à l’action politique.

Plusieurs thèmes ont été programmés lors des sessions précédentes, notamment  »l’analyse des politiques publiques,  »les outils de gestion des politiques publiques », « environnement juridique (code de la presse, droit de l’audiovisuel, droit de la communication, électorale) », et « techniques d’analyse de l’offre programmatique des partis (SWOT/cartographie des arguments) ».

MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , , , ,