Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Rapatriement des Marocains résidant en Libye: La RAM augmente la capacité d’accueil de ses vols entre le Maroc et la Tunisie
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Rapatriement des Marocains résidant en Libye: La RAM augmente la capacité d’accueil de ses vols entre le Maroc et la Tunisie

Rapatriement des Marocains résidant en Libye: La RAM augmente la capacité d’accueil de ses vols entre le Maroc et la Tunisie

Par: le jeudi, août 14, 2014

Aéroport Mohammed V (Casablanca) – La Royal Air Maroc (RAM) a augmenté de 130 à 360 sièges par jour la capacité d’accueil de ses vols normaux entre le Maroc et la Tunisie pour assurer le rapatriement des Marocains résidant en Libye.

6897929-10544830

La compagnie a annoncé lundi sa décision de remplacer les appareils de type Boeing 700-737 par des appareils de type Boeing 800-737, dotés d’une plus grande capacité d’accueil en termes de sièges, le but étant de rapatrier les Marocains établis en Libye qui devraient regagner le Maroc via la Tunisie.

Un avion de la RAM a atterri mardi soir à l’aéroport international Mohammed V, avec à bord 157 passagers, dont plusieurs Marocains qui sont rentrés à leur pays en provenance de la Libye.

Ce vol fait partie des deux vols quotidiens, ajoutés depuis le 11 août par la RAM, pour accueillir le plus grand nombre possible de passagers, à raison de 360 voyageurs par jour, a déclaré à la MAP, Hakim Challot, chef du département communication extérieure à la RAM.

Outre ces deux vols supplémentaires, la RAM a ouvert une ligne exceptionnelle, les 11 et 18 août courant, pour accueillir 180 passagers supplémentaires à bord de chaque vol.

Des Marocains revenus de la Libye ont justifié leur décision de rentrer au Maroc par le manque de sécurité et de stabilité, les conditions de vie difficiles, la rupture des sources d’approvisionnement alimentaire, en plus du gel des marchés et de la paralysie des banques dans ce pays déchiré par des combats meurtriers entre milices rivales.

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,