Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Rencontre à Kénitra sur l’environnement et les Objectifs du Millénaire pour le Développement
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Rencontre à Kénitra sur l’environnement et les Objectifs du Millénaire pour le Développement

Rencontre à Kénitra sur l’environnement et les Objectifs du Millénaire pour le Développement

Par: le dimanche, juin 13, 2010

Une table ronde a été organisée, samedi à Kénitra, par l’Espace Associatif pour évaluer la réalisation de l’objectif du développement dix ans après la définition des « Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ».

environnement L’environnement figure parmi un ensemble d’objectifs sur lesquels se sont engagés les dirigeants du monde, réunis en septembre 2000 à l’occasion du sommet du Millénaire des Nations unies. Ces objectifs étaient assortis de délais pour lutter contre la pauvreté, la famine, la maladie, l’analphabétisme, la dégradation de l’environnement et la discrimination à l’encontre des femmes.

Dans une note de présentation, l’Espace Associatif rappelle notamment les rapports élaborés par le Maroc en 2003, 2005, 2007 et 2009 sur les objectifs de l’OMD et se demande si le Maroc est « vraiment sur la bonne voie pour la réalisation de tous les programmes de l’objectif de l’environnement d’ici 2020.

Concernant cet objectif, le rapport national préliminaire de 2009 du Haut Commissariat au Plan (HCP) rappelle que le Maroc a adopté la déclaration sur l’environnement et le développement du Sommet de la terre de Rio de Janeiro en 1992, ratifié la convention cadre des Nations Unies pour les changements climatiques en 1995 et le protocole de Kyoto en 2002, et a fait de la protection de l’environnement l’une des priorités de tous les projets de développement.

Le rapport souligne les efforts importants fournis par le Maroc ces dernières années sur les plans institutionnel et réglementaire, notamment l’adoption de plusieurs lois environnementales visant la rationalisation de la gestion de l’eau dans un cadre participatif concerté et décentralisé, la protection et la mise en valeur de l’environnement, la lutte contre la pollution de l’air et la gestion des déchets.

Le rapport cite également les principales contraintes qui se posent dans ce domaine notamment la lenteur de la promulgation et de l’application des textes relatifs à l’environnement, l’impact des changements climatiques qui demeurent imprévisibles, la grande pression exercée sur les ressources naturelles et le manque de sensibilisation et d’implication des citoyens.

Concernant la région du Gharb-Cherarda-Beni-Hssen, M. Elhazzitti Mohammed Anouar chercheur et doctorant, lauréat de l’Institut supérieur de l’Administration, a indiqué que cette région dispose de ressources naturelles importantes, notamment des ressources hydriques considérables, une plaine étendue sur une spécificité de 4.200 Km2 et un espace forestier d’une superficie de 124.614 ha.

Toutefois, a-t-il dit, ces ressources sont aujourd’hui menacées du fait de « la non globalité du concept environnemental en ce qui concerne la gestion des projets de développement, aussi bien que la successivité de la dégradation des composantes du milieu ».

Les participants à cette table ronde ont souligné le rôle important qui échoit à la société civile en matière de lutte contre la dégradation de l’environnement en tant que force de proposition et d’accompagnement dans l’exécution des projets. Pour être plus efficace, ont-il plaidé, la société civile devrait être mieux organisée et plus entreprenante.

Cette table ronde fait partie d’un cycle de rencontres que l’Espace associatif organise dans différentes régions du Royaume, sur les huit objectifs du millénaire, en vue de l’élaboration d’un rapport de la société civile sur les OMD, avec la participation d’ONG marocaines, d’experts, de chercheurs, marocains et d’organisations internationales.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,