Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le Roi Juan Carlos se dresse comme ultime lutteur contre le séparatisme dans son royaume
Actualités du Maroc » Actualités du Monde » Le Roi Juan Carlos se dresse comme ultime lutteur contre le séparatisme dans son royaume

Le Roi Juan Carlos se dresse comme ultime lutteur contre le séparatisme dans son royaume

Par: le mercredi, décembre 25, 2013

Le Roi Juan Carlos 1er s’est dressé en défenseur de l’unité de son royaume et a appelé la société espagnole à « continuer à construire ensemble un pays uni dans sa diversité ».
6168219-9216524

Je sais que la société espagnole réclame aujourd’hui un profond changement d’attitude et un engagement éthique dans tous les domaines de la vie politique, économique et sociale qui répondent aux exigences essentielles dans une démocratie », a dit le souverain espagnol dans son traditionnel discours de la veille de Noël retransmis mardi soir par la télévision publique TVE et publié sur le site de la Maison royale espagnole.

Se disant conscient des effets de la crise économique sur les citoyens, le Roi Juan Carlos a considéré que « la crise commencera à être réglée lorsque les chômeurs auront l’opportunité de travailler ».

« Je veux commencer mon allocution par un salut particulièrement affectueux à ceux qui sont les plus durement affectés par cette crise, à ceux qui n’ont pas pu trouver un emploi ou l’ayant perdu au cours de l’année qui s’écoule, à ceux qui pour des circonstances diverses ne peuvent pas avoir un logement, aux jeunes qui n’ont pas pu encore orienter leur vie professionnelle, à tous ceux qui ont supporté tant de durs sacrifices avec courage, et à ceux qui luttent par leurs grands efforts pour réaliser leurs ambitions légitimes », a affirmé le souverain espagnol dans son message.

« Je salue également ceux qui apportent le meilleur de leur créativité et de leur talent pour surmonter les difficultés. Je pense en particulier à tous les entrepreneurs dans les petites et moyennes entreprises qui soutiennent le tissu productif de la nation, aux travailleurs autonomes, aux immigrants dont la contribution doit été saluée sans réserve, aux fonctionnaires publics, et à ceux qui travaillent hors de l’Espagne », a-t-il ajouté en mettant l’accent sur le rôle fondamental que joue la famille en cette conjoncture de grave crise économique que traverse le pays.

Il a, en outre, relevé l’importance de la société civile qui, a-t-il dit, a fait montre d' »une solidarité vraiment exemplaire » pour porter assistance à des millions de personnes se trouvant dans une situation difficile, tout en remerciant « tous les citoyens qui ont donné l’exemple de la responsabilité et du civisme » en cette période de crise.

Après avoir relevé la difficulté de parvenir à des « solutions rapides » à la crise économique, le Roi Juan Carlos a évoqué les « voix » qui « veulent une actualisation des accords de cohabitation » entre les Espagnols.

Sans faire allusion directement au référendum sur la souveraineté proposée pour novembre 2014 par le président du gouvernement autonome de la Catalogne, Artur Mas, le Roi Juan Carlos a fait savoir que la Monarchie promeut et croit en « une Espagne ouverte à tous », « un pays libre, juste et uni dans sa diversité ».

Dans ce contexte, il a rappelé que le système politique né avec la Constitution de 1978 a offert aux espagnols la période la plus longue non seulement de la « liberté, de la coexistence et de la prospérité », mais aussi « la reconnaissance effective de la diversité » qui fait la réalité de l’Espagne.

Il s’est dit, par ailleurs, « convaincu que toutes ces questions peuvent être résolues avec réalisme, avec un effort, un fonctionnement correct de l’Etat de droit et la générosité des forces politiques et sociales représentatives ».

Le Roi Juan Carlos a appelé, à cet égard, les forces politiques du pays à, « sans renoncer à leurs idées », surmonter leurs divergences pour parvenir à des accords qui « bénéficient à tous » pour que soient menées les « réformes nécessaires en vue d’affronter un futur marqué par la prospérité, la justice et l’égalité des opportunités pour tous ».

« J’invite les dirigeants politiques et les acteurs sociaux à exercer leur leadership et lutter contre le conformisme, la lassitude et le victimisme », a encore affirmé le souverain espagnol, notant que « la santé morale d’une société se définit par le niveau de comportement éthique de chacun de ses citoyens en commençant par ses dirigeants ». Car, dit-il, « Nous sommes tous coresponsables de l’avenir collectif ».

Le Souverain espagnol a, à cet égard, mis l’accent, sur la nécessité d’appliquer et de faire respecter la Constitution et les lois, notant que les divergences et les controverses doivent être « résolues conformément aux règles de approuvées par tous ».

« Le respect de ces règles est la garantie de notre existence et la force de notre démocratie. C’est la vérité incontestable que nous devons prendre en compte », a dit le Roi Juan Carlos dons son message.

« Durant de nombreuses années, ensemble, nous avons avancé dans la construction de notre démocratie, et ensemble, nous avons réglé des problèmes qui ne sont pas faciles par rapport à ceux auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui, et toujours avec l’ambition d’atteindre un objectif commun », a fait observer le Roi Juan Carlos.

« Donc, ensemble, nous devons continuer à bâtir notre futur parce que beaucoup de choses nous unissent et doivent continuer à nous unir », a-t-il lancé.

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,