Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Roi Mohammed VI : ‘Mandela n’a jamais voulu soutenir la partition de Mon pays’
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Roi Mohammed VI : ‘Mandela n’a jamais voulu soutenir la partition de Mon pays’

Roi Mohammed VI : ‘Mandela n’a jamais voulu soutenir la partition de Mon pays’

Par: le vendredi, décembre 6, 2013

Graça Machel Mandela, la veuve de Nelson Mandela et le président sud africain Jacob Zuma ont reçu l’une et l’autre, des messages de condoléances, de la part du souverain marocain, à l’occasion du décès de Madiba, père de la nation sud-africaine post apartheid.

6114026-9129006
Dans ces messages rapportés par l’agence MAP, le Souverain a dit avoir “appris avec une profonde émotion la disparition du premier Président de l’Afrique du Sud post-Apartheid, le regretté Nelson Rolihlahla Mandela, que Dieu l’ait en Sa sainte miséricorde”.
« En cette douloureuse circonstance », le Roi a adressé à Graça Machel Mandela, et à travers elle, « à tous les proches et amis du défunt ainsi qu’ à l’ensemble du peuple sud-africain frère », Ses condoléances « les plus attristées et l’expression de toute Sa compassion, implorant le Tout-puissant d’avoir le regretté en Sa sainte miséricorde et d’accorder à veuve soutien et réconfort, dans cette pénible épreuve ».

Le Souverain a tenu également à rendre hommage « aux grandes qualités morales et au courage politique de ce chantre de la paix, dont l’histoire retiendra le combat contre le racisme et la discrimination, ainsi que la lutte pour la construction d’une Afrique du Sud nouvelle ».

Le Roi a salué la mémoire « d’un homme d’Etat hors pair, vénéré par son peuple et unanimement respecté, à travers le monde, pour son combat acharné contre les affres du ségrégationnisme et des inégalités sociales ».

Mandela fidèle ami du Maroc

Le Souverain a rappelé que “le défunt a développé une relation toute particulière avec Mon pays qui l’a soutenu, dès la première heure de sa lutte contre l’Apartheid. Feu Mandela a, ainsi, effectué de longs séjours au Maroc, au début des années 60, au cours desquels le regretté a bénéficié d’un appui pionnier, politique et matériel à son action”.

Le Roi a rappelé également qu’ “après sa libération, il a tenu, en novembre 1994, à se rendre au Royaume afin de le remercier pour sa solidarité, sans faille, avec le peuple sud-africain frère. A cette occasion, Feu Mon père, Sa Majesté Hassan II, que Dieu L’ait en Sa sainte miséricorde, l’a honoré de la plus haute distinction du Royaume, témoignage de sa lutte exceptionnelle pour l’égalité et la justice”.

Le Souverain a souligné que “les liens singuliers tissés par le défunt avec le peuple marocain et son Roi ont pu continuer à se développer après Mon accession au Trône, notamment à l’occasion de sa dernière visite privée à Rabat, en août 2005″.

Le Roi a noté également que “Feu le Président Mandela a su, avec sagesse et perspicacité, porter haut les valeurs universelles de liberté, de justice, de paix et de tolérance. Il a su, avec force et détermination, faire valoir ses idéaux et sa position intangible en faveur de la préservation de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale de l’ensemble des Etats frères africains”.

Le Souverain a souligné enfin que “durant son exercice de la plus haute charge de l’Etat, le défunt a respecté la légitimité du Maroc dans son Sahara et n’a jamais voulu reconnaitre ni soutenir la division ou la partition de Mon pays”.


Source:LEmag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,