Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
S.M. le Roi lance les travaux de réalisation de la plate-forme du tramway de Casablanca, d’un coût global de 6,4 milliards de DH
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » S.M. le Roi lance les travaux de réalisation de la plate-forme du tramway de Casablanca, d’un coût global de 6,4 milliards de DH

S.M. le Roi lance les travaux de réalisation de la plate-forme du tramway de Casablanca, d’un coût global de 6,4 milliards de DH

Par: le mercredi, octobre 20, 2010

S.M. le Roi lance les travaux de réalisation de la plate-forme du tramway de Casablanca, d'un coût global de 6,4 milliards de DH• Le projet vise à assurer une complémentarité entre divers réseaux du transport, à préserver l’environnement et à impulser le développement économique de la région.

• Le Souverain s’enquiert du projet de réalisation de la première ligne de tramway, longue de 30 km, avec une capacité quotidienne de 250.000 voyageurs.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, a donné, mardi au quartier Sidi Moumen à Casablanca, le coup d’envoi des travaux de mise en place de la plate-forme du tramway de la ville, dont le coût global s’élève à 6,4 milliards de dirhams. A cette occasion, le Souverain a suivi des explications sur la réalisation de la première ligne de tramway de Casablanca, qui s’étend sur une longueur de 30 km et traverse les principaux quartiers de la ville.

Ce projet est réalisé par la société Casablanca Transports en Site aménagé, société publique avec comme principaux actionnaires l’Etat, la commune urbaine de Casablanca et le Fonds Hassan II pour le développement économique et social.
Il permettra d’assurer une complémentarité entre les réseaux bus, taxis et tramway, à préserver l’environnement par la réduction de la pollution et des nuisances sonores et à impulser le développement économique de la région dans son ensemble, par la création d’emplois directs et indirects.
L’investissement global est réparti entre 1,9 milliard de DH pour l’acquisition du matériel roulant, 500 millions pour les études et le suivi des travaux, 400 millions pour les travaux de déviation des réseaux, 2,3 milliards de DH pour les travaux de plate-forme voie ferrée et aménagements urbains, 1 milliard pour les équipements systèmes et 300 millions pour la construction du centre de maintenance du tramway.

Le matériel roulant du tramway, dont la mise en service est prévue pour décembre 2012, est composé de 37 rames de 64 mètres d’une capacité de 560 passagers chacune. Il est prévu également la construction sur une superficie de 7 ha d’un centre de maintenance au quartier de Sidi Moumen, destiné à assurer les opérations d’entretien et de remisage du parc de matériel roulant et des installations fixes.
Dans le cadre de ce projet, seront réalisés des travaux d’aménagement de façade à façade le long des 30 km de cette première ligne, la restructuration et la piétonisation d’une partie du Boulevard Mohammed V ainsi que la restructuration du plan de circulation autour du tracé du tramway.

La première ligne du Tramway de Casablanca est l’une des principales recommandations du plan des déplacements urbains de la métropole. Ce plan, finalisé en 2007, préconise la mise en place d’un réseau de transport en commun en site propre formé de 4 lignes de tramway, d’une ligne de Réseau express régional (RER) et d’une ligne à grande capacité.
Cette première ligne prévoit le transport de 250.000 voyageurs par jour, une fréquence de 4 mn en heure de pointe et un service étalé de 6 heures du matin à minuit.

Le tramway de Casablanca fait partie des grands projets de modernisation et d’amélioration du réseau du transport urbain dans la métropole, conformément aux objectifs du nouveau schéma directeur d’aménagement urbain de la capitale économique du Royaume.
Ce schéma directeur a été élaboré en application des Hautes directives royales visant à améliorer les conditions de vie de la population, à accroître les perspectives de développement et de modernisation de la métropole, à préserver son potentiel économique en tant que pôle économique majeur et à renforcer son attractivité auprès des investisseurs.

S.M. le Roi Mohammed VI avait donné, lors d’une séance de travail tenue au Palais royal de Casablanca, ses Hautes directives pour que soient réunies toutes les conditions qui permettent de faire de la capitale économique une métropole internationale compétitive avant 2013.
A cette fin, le Souverain avait insisté sur la nécessité d’accélérer la cadence de réalisation des projets prioritaires, dont ceux d’aménagement urbain, de transport et d’habitat, afin qu’ils répondent aux exigences du développement intégré et global fondé particulièrement sur la politique de proximité en matière d’amélioration du produit d’habitat et la mise à disposition d’un réseau routier moderne et évolué.

Par MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , ,