Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Safi: Port et site industriel pour le développement économique et social
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Safi: Port et site industriel pour le développement économique et social

Safi: Port et site industriel pour le développement économique et social

Par: le samedi, avril 20, 2013

Rabat – Les nouveaux port et site industriel intégré de Safi, dont le Roi Mohammed VI a donné le coup d’envoi des travaux, vendredi, constituent deux mégaprojets stratégiques. de nature à ériger la ville de Safi, chef-lieu de la région de Doukkala Abda, en pôle majeur de développement économique et social, avec un effet d’entrainement sur d’autres collectivités de la région.

Le nouveau port de Safi, projet d’envergure qui vient renforcer les infrastructures dédiées au transport maritime national, s’inscrit dans le cadre de la stratégie portuaire nationale à l’horizon 2030 qui s’assigne pour objectifs la valorisation des avantages comparatifs du Maroc, le renforcement de l’attractivité économique du Royaume et la conquête d’une part du marché du commerce international maritime entre le bassin méditerranéen, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie. roi-mohamed-6

Ce projet phare est aussi de nature à conforter la dynamique de développement économique de la région et donner un nouvel élan à la requalification urbaine de la ville de Safi à la faveur de la reconversion du port de Safi-Ville en un port de commerce et de croisière.

La donne environnementale a été prise en compte dans la conception de ce projet, plusieurs mesures ayant été mises en oeuvre pour atténuer et compenser les impacts négatifs liés à la construction et à l’exploitation du futur port de Safi et ce, avec l’avantage d’insérer l’ouvrage dans son environnement immédiat.

Il est ainsi envisagé la création d’une nouvelle plage adossée au nord du nouveau port, ce qui constituera un espace de loisirs pour les surfeurs et protègera la falaise mitoyenne.

En outre, le déplacement des activités de trafic des phosphates et dérivés vers le nouveau port -dans sa deuxième phase – contribuera à l’amélioration du cadre environnemental, sécuritaire et sanitaire de la ville de Safi. Le projet de port de Safi s’accompagne, en outre, d’aménagements structurants pour la ville et les régions mitoyennes, notamment la région de Marrakech qui disposera désormais d’une importante ouverture maritime.

Situé à 15 km au sud de Safi, le futur port, qui sera réalisé en trois phases dont une première mobilisant des investissements de l’ordre de 4 milliards de dirhams, tend à accompagner le secteur énergétique et l’industrie chimique de la région et à contribuer au développement du transport des grands vrac liés à l’énergie et à l’industrie minérale.

Il répondra également aux besoins d’approvisionnement en charbon de la nouvelle centrale thermique de l’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE), tant dans sa première que dans sa deuxième phase, tout comme il offrira une capacité portuaire importante et extensible pour couvrir les besoins futurs en trafic d’import et d’export du Groupe OCP et d’autres trafics, dans une troisième phase.

En effet, la première phase de ce nouveau port, qui sera fin prête en août 2017, répondra aux besoins de la nouvelle centrale thermique de l’ONEE, estimés à 3,5 millions de tonnes de charbon par an.

Véritable catalyseur pour le lancement de multiples projets au niveau de la région, ce nouveau projet devra générer plus de 750 emplois directs durant la phase de construction et plus de 180 lors de la phase d’exploitation. Quant au nouveau site industriel intégré de Safi (Safi Phosphate Hub, SPH), il devra, à l’image de Jorf Phosphate Hub (JPH), contribuer à la dynamisation de l’axe central des phosphates au Maroc qui englobe les mines de Benguerir et Youssoufia (Gantour).

Doté d’une enveloppe budgétaire de l’ordre de 30 milliards de dirhams, Safi Phosphate Hub accueillera progressivement l’ensemble des activités du complexe actuel du Groupe OCP à Safi avec l’opportunité de développer les capacités de production et de créer de nouvelles lignes de produits spécifiques et innovants.

Etalée sur une superficie de 1.300 hectares, la future plateforme aura pour vocation de valoriser les qualités spéciales des phosphates du gisement de Gantour, dans un premier temps, et du gisement -non exploité à ce jour- de Meskala dans la région d’Essaouira, dans un second temps.

Situé face au nouveau port de Safi, le nouveau site s’appuiera sur cette future structure portuaire pour traiter les flux export/import des matières liées au développement de cette nouvelle plateforme.

Une fois « SPH » opérationnel, le complexe actuel de l’OCP à Safi sera réhabilité en une véritable technopole. En effet, le site actuel abritera une zone industrielle destinée aux partenaires du Groupe ainsi qu’un centre de formation pour les collaborateurs.

Fidèle à son engagement social et citoyen, l’OCP continue de la sorte à contribuer à l’effort national d’éducation des futures générations à travers les Instituts de promotion socio-éducative (IPSE) destinés prioritairement aux enfants des collaborateurs du Groupe.

A Safi, l’IPSE a déjà ouvert deux établissements scolaires (préscolaire, primaire) d’une capacité d’accueil de plus de 1.600 élèves et projette la construction d’un collège qui permettra l’inscription de 540 élèves.

Par ailleurs, dans le cadre de l’amélioration des conditions de scolarisation en milieu rural et de la lutte contre l’abandon scolaire, plusieurs actions ont été engagées par le Groupe OCP au niveau de la région de Safi, portant spécialement sur l’amélioration des conditions de scolarisation et de transport des élèves en milieu rural.

A cet effet, l’OCP a entrepris la construction de blocs sanitaires dans 45 écoles rurales et la remise en état de l’école de Sidi Said Ajana dans le périmètre urbain limitrophe au complexe actuel de l’OCP à Safi.

source: Lemag
Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,