Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Le salon du cheval est une vitrine de la richesse et de la diversité de la filière (ministre)
Actualités du Maroc » Culture » Le salon du cheval est une vitrine de la richesse et de la diversité de la filière (ministre)

Le salon du cheval est une vitrine de la richesse et de la diversité de la filière (ministre)

Par: le vendredi, septembre 16, 2011

salon du cheval eljadidaCasablanca – La 4ème édition du salon du cheval d’El Jadida, prévue du 19 au 23 octobre prochain à El Jadida, se veut porteur d’image pour le pays, une vitrine qui présentera la filière équine dans toute sa richesse, sa diversité et sa beauté, a indiqué, jeudi à Casablanca, M. Aziz Akhannouch.

Placée sous le thème « cheval, levier de développement économique et social », cette édition montre par la qualité de ses participants et par sa taille le grand effort de développement et d’amélioration qu’a connu l’évènement à travers les éditions, a-t-il relevé lors d’une conférence de presse de présentation de l’événement organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Il est aussi une occasion unique de rencontre entre les différents intervenants de la filière équine, qui revêt une grande importance pour le secteur agricole marocain tant par toute la charge socioculturelle qu’elle revêt que par le poids économique dont elle est porteuse.

Le Maroc compte plus de 150.000 chevaux en majorité de race barbe et dispose d’un important potentiel permettant de développer davantage l’élevage de chevaux, a-t-il ajouté, rappelant que le pays comptait un demi million de chevaux au milieu du 20ème siècle.

La filière équine emploie environ 11.000 personnes et contribue avec 4,7 milliards de DH au PIB (0,5 pc) sans oublier son rôle dans le maintien, voire le développement de l’emploi en zone rurale et la création de nouveaux débouchés pour les agriculteurs et les éleveurs locaux.

Une nouvelle stratégie de développement de la filière équine verra bientôt le jour afin d’en faire un levier de développement économique et social important à travers la préservation de la population équine, la sauvegarde et la promotion du cheval Barbe, ainsi que le développement et la pérennisation des activités équines sportives, a annoncé M. Akhannouch.

Le salon a su s’imposer au fil des éditions comme un événement national incontournable avec plus de 250.000 visiteurs, 200 exposants et une participation de 700 chevaux, a estimé Habib El Marzak, commissaire du salon.

Il propose aux professionnels comme au grand public un programme riche et varié avec des spectacles équestres nationaux et internationaux, des concours et championnats ainsi qu’un show international classé B du Pur-sang arabe  » modèle et allures « .

Figurent ainsi au programme les championnats nationaux du cheval barbe, du cheval arabe-barbe, de maréchalerie et un concours international de sauts d’obstacles organisé dans le cadre du Morocco Royal Tour, qui permettra aux cavaliers marocains de se confronter à leurs homologues internationaux et de décrocher des places à la « Rolex Ranking list » et surtout de se qualifier pour la coupe du monde de la fédération équestre internationale.

C’est aussi le salon où la culture occupera une place de choix en s’ouvrant aux photographes, sculpteurs, artisans et peintres, a dévoilé le commissaire, notant que des conférences culturelles sous le thème « le cheval dans l’occident musulman » et scientifiques sur les « urgences en médecine vétérinaire « sont au menu de ce programme varié ainsi qu’un espace enfants qui offre de nombreuses activités ludiques à thème équestre.

Cet événement ne pourra pas se passer de la traditionnelle Tbourida, partie de l’identité culturelle nationale, qui verra la participation de 18 Sorbas représentant les différentes régions du Royaume dont celle de LâayouneBoujdour-Sakia Hamra et une composée exclusivement de marocains résidents à l’étranger.

Source: MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , ,