Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Santé:Un groupe d’étude des lymphomes est né
Actualités du Maroc » Santé » Santé:Un groupe d’étude des lymphomes est né

Santé:Un groupe d’étude des lymphomes est né

Par: le mardi, août 5, 2008

« Groupe marocain d’étude des lymphomes » (GMEL), telle est l’appellation choisie par une pléiade de praticiens spécialistes des cancers du sang, lymphomes.

« Groupe marocain d’étude des lymphomes » (GMEL), telle est l’appellation choisie par une pléiade de praticiens spécialistes des cancers du sang, lymphomes.

La réunion constitutive s’est tenue en juillet dernier sous le thème « Problématique du management des lymphomes au Maroc ». Parmi les principaux objectifs du GMEL, la mise en place d’un registre national des lymphomes figure en premier lieu. Le but recherché est de permettre un meilleur suivi de ces maladies en disposant de données épidémiologiques et statistiques relatives aux types de lymphomes diagnostiqués, au dépistage et au suivi thérapeutique. Viendra ensuite l’élaboration de stratégies de prise en charge, effectuée à partir des informations précédemment collectées. A terme, ce travail sera couronné par la mise en place d’activités de recherche cliniques et biologiques sur les lymphomes. « La mise en place de cette structure scientifique est venue ainsi combler une lacune de taille en matière d’information, de sensibilisation, de formation et de prise en charge de ces maux qui touchent plus de 2 000 patients dans notre pays.

Ce groupe vient également contribuer à l’étude et à la recherche scientifique dans ce domaine pour un meilleur avenir aux malades qui en sont atteints », indique Pr. Quessar, coordinatrice du GMEL. Placé sous l’égide de la Société marocaine d’hématologie, le GMEL travaillera en étroite collaboration avec les différentes sociétés savantes : l’Association marocaine de pathologie, la Société marocaine d’oncologie pédiatrique, la Société marocaine de cancérologie et la Société marocaine de radiologie. Ce groupe d’étude se veut également un espace de dialogue et d’échange d’expériences entre tous les services régionaux concernés afin de définir les assises d’une stratégie de lutte globale commune à l’échelle nationale contre ce fléau qui altère considérablement la qualité de vie de cette tranche de la population marocaine.

Maladies graves et chroniques, les lymphomes constituent un réel problème de santé. Outre les souffrances physiques et psychiques qu’elles engendrent, ces affections demeurent mal prises en charge au Maroc en raison du déficit en infrastructures sanitaires adéquates et l’absence d’une couverture médicale totale. Malgré les nombreuses actions menées pour le traitement de ces maladies, les ressources matérielles mises à disposition restent insuffisantes comparativement aux besoins des patients. La mobilisation de la société civile s’impose. D’où l’intérêt de la création du GMEL.

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , ,