Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la réouverture du Parc Jnane Sbil de Fès
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la réouverture du Parc Jnane Sbil de Fès

SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la réouverture du Parc Jnane Sbil de Fès

Par: le mercredi, juin 9, 2010

SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la réouverture du Parc Jnane Sbil de FèsSAR la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’Environnement, a présidé, lundi à Fès, la cérémonie de réouverture du Parc Jnane Sbil de Fès après sa réhabilitation par la Fondation.

A son arrivée au parc, SAR la princesse Lalla Hasnaa a été saluée par MM. Bensalem Himmich, ministre de la culture, Abdelkébir Zahoud, secrétaire d’Etat chargé de l’eau et de l’environnement, Mohamed Rharrabi, wali de la Région Fès-Boulemane et gouverneur de la préfecture de Fès, ainsi que par les présidents du conseil de la Région, du conseil de la ville, de l’assemblée préfectorale et de la municipalité d’Al Mechouar Fès-Jdid, l’architecte du site et la paysagiste du parc.

Après avoir coupé le ruban annonçant l’inauguration du parc, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a suivi des explications sur le plan du parc, avant d’être saluée par Mme Amina Benkhadra, ministre de l’énergie et des mines, de l’eau et de l’environnement, M. Ahmed Akhchichine, ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la formation des cadres et les partenaires du projet.

SAR la Princesse Lalla Hasnaa a, par la suite, effectué une tournée au parc, au cours de laquelle Son Altesse Royale a visité le mail central et le bassin d’eau, l’allée des Washingtonias, le répartiteur d’eau, le polygone, les bambous, la noria, l’Etoile historique, le Borj et les « Jardins éphémères ».

Son Altesse Royale a ainsi visité les 9 jardins éphémères, chacun élaboré par un groupe de 10 enfants, avant d’être saluée par les encadrants et les directeurs des écoles Mohammed VI, Fès Jdid mixte, Fès Jdid garçons, Bab Riafa Garçons, Bab Riafa filles et Bab Dkaken, ainsi que du collège Abi Al Abbas Sebti.

SAR la Princesse Lalla Hasnaa a, ensuite, été saluée par MM. Mohamed Ouled Dada, directeur de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Fès-Boulemane, Hassan Amzil, ancien directeur de l’AREF, Abderrahim Benbrahim, délégué du ministère à Fès, Abdessalam Moussaoui, chef du centre régional de documentation, d’animation et de production éducative et Mme Rachida El Ouenjli, coordinatrice au niveau de l’AREF.

Compte tenu de la référence historique du Parc Jnane Sbil, sa restauration a été inscrite au rang des priorités du programme « Réhabilitation des Jardins Historiques de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement.

Aménagé au 18ème siècle par le Sultan Moulay Abdallah, ce prestigieux jardin a subi les conséquences fâcheuses des périodes successives de sécheresse que le Maroc a connues à la fin du siècle dernier.

Situé au coeur de la ville de Fès, formant une charnière entre Fès El Bali et Fès Jdid et s’étendant sur une superficie de 7,5 ha, le Parc Jnane Sbil peut de nouveau offrir aux habitants et aux visiteurs un véritable espace de verdure au coeur de la ville.

Les travaux de réhabilitation ont été menées dans le respect de la conception d’origine du jardin et des intentions premières de son créateur tout en garantissant le charme du parc et l’ambiance qu’il a toujours dégagée.

Par ailleurs et conformément à la mission de Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement et à la volonté de sa Présidente, SAR la princesse Lalla Hasnaa, en vue d’inculquer une culture environnementale aux jeunes, un programme original a été développé sur le site en partenariat avec l’Institut français de Fès qui concerne la réalisation de Jardins éphémères par les élèves de sept établissements scolaires de Fès Jdid encadrés par des paysagistes.

Plusieurs espaces ont ainsi été conçus, à savoir le jardin Majorelle, le jardin Arabo-Andalou, le Jardin Français, le jardin Labyrinthe, le jardin d’Orient, le jardin Mexicain, le jardin des Simples, le jardin du Sahara et le jardin Indien.

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’environnement, prenant acte de la volonté des autorités et des élus locaux de réhabiliter ce patrimoine inestimable, a mobilisé divers partenaires (DGCL, Wilaya de la Région de Fès-Boulemane, Conseil de la ville de Fès, ONEP, Cooper Maroc, MAROCLEAR, MAMDA-MCMA, groupe Addoha et groupe Jamai), qui ont accepté d’apporter leur soutien à la préservation de ce patrimoine.

Source : MAPF

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , ,