Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Sécurité routière:Le Maroc est mieux avancé que ses voisins maghrébins
Actualités du Maroc » Culture, Economie, Medias, Santé, Sciences, Société, Sport » Sécurité routière:Le Maroc est mieux avancé que ses voisins maghrébins

Sécurité routière:Le Maroc est mieux avancé que ses voisins maghrébins

Par: le samedi, février 21, 2009

Le Maroc est « mieux avancé » que d’autres pays maghrébins et du Moyen-Orient en matière de sécurité routière, a affirmé jeudi Joop Goos, président de la Prévention routière internationale (PRI).

Le Maroc est « mieux avancé » que d’autres pays maghrébins et du Moyen-Orient en matière de sécurité routière, a affirmé jeudi Joop Goos, président de la Prévention routière internationale (PRI).
Dans un entretien accordé à la MAP, en marge des travaux du premier séminaire maghrébin sur la prévention et la sécurité routières, M. Goss a indiqué que le Maroc, en comparaison avec ses voisins maghrébins, a enregistré des avancées remarquables dans le domaine de la prévention des accidents de la circulation, relevant que « le pays a développé des plans de sécurité routière et pris nombre de nouvelles mesures » dans ce sens. Il a cité notamment le code de la circulation routière, en phase d’adoption, assurant que « le Maroc est en mesure de limiter considérablement le fléau de la violence routière ».

Selon les chiffres fournies par M. Goos, le Maroc, avec 124 décès/par 1 million d’habitants est mieux placé que d’autre pays, telles que la Tunisie ou la Libye (300 décès/1 million d’habitants), ou même la Syrie (240 morts par million d’habitants) et la Jordanie (150 décès/1 million d’habitants).

Il a, d’autre part, salué la qualité des relations de partenariat et de coopération liant son organisation au Maroc, particulièrement la Commission nationale pour la prévention des accidents de la circulation, « l’un des anciens membres de la PRI », a-t-il dit.

Evaluant le séminaire maghrébin sur la prévention et la sécurité routières, tenu à Rabat le 18 et 19 février à l’initiative du ministère de l’Equipement et des Transports en partenariat avec la Prévention routière internationale (PRI), le président de la PRI a estimé que cette rencontre a illustré la volonté de coopération des pays maghrébins en matière de lutte contre l’insécurité routière, soulignant, à cet égard, la nécessité de procéder aux échanges et à la publication des chiffres des accidents routiers dans le Maghreb, et ce dans le but de partager les expériences en matière d’analyses et de statistiques.

La PRI est une organisation non gouvernementale dotée d’un statut consultatif auprès du Conseil économique et social de l’Organisation des Nations unies.

Elle œuvre à conseiller et appuyer les organismes nationaux, favoriser la coopération des organismes nationaux et internationaux, des personnes physiques et morales, des centres de recherches et des entreprises intéressés directement ou indirectement à l’amélioration de la circulation routière et de sa sécurité.

Les actions de l’Organisation visent également à susciter une prise de conscience mondiale quant aux conséquences des accidents routiers, appuyer les recherches relatives à la sécurité routière et plus généralement aider à l’amélioration des connaissances médicales, pédagogiques, économiques, techniques et scientifiques intéressant ce domaine. Par MAP
lematin

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , , , , , , ,