Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplit la prière du vendredi à la mosquée « Al Anouar » à Marrakech
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplit la prière du vendredi à la mosquée « Al Anouar » à Marrakech

SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplit la prière du vendredi à la mosquée « Al Anouar » à Marrakech

Par: le samedi, mai 14, 2011

sm priere vendredi marakechSM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, accompagné de SA le Prince Moulay Ismaïl, a accompli la prière du vendredi à la mosquée « Al Anouar » à Marrakech.

Dans son prêche, l’imam à commencé par rappeler une règle cardinale qui doit être de mise dans l’appréhension par l’homme des contingences de la vie individuelle et collective, à savoir la modération, car le Tout-Puissant a envoyé son Messager, Prière et bénédiction sur Lui, porteur d’une charia souple et tolérante, qui tient compte de manière équilibrée des exigences de la vie et des impératifs de la religion, sans excès ni négligence, et recommande instamment de suivre une ligne médiane basée sur l’aisance et l’éloignement de tout rigorisme ou zèle.

C’est là une des recommandations les plus importantes du Saint Coran: « Nous avons fait de vous une Oumma du juste milieu », a rappelé l’imam, indiquant que cette recommandation signifie la modération en toute chose, que ce soit dans les questions doctrinales ou concernant les affaires liées au culte, à la morale et aux préoccupations de la vie courante.

Cette voie du juste milieu revêt aussi une signification importante en rapport avec la notion de justice, d’abord envers soi, ce qui signifie pour l’individu de s’en tenir à un comportement qui freine les mauvais pendants et se garde de verser dans l’excès ou la partialité, qualité qui fait de son titulaire un Juste (Adl) dont le témoignage fait foi au sein de la communauté des croyants .

L’imam a souligné, à cet égard, que l’observance de la voie du juste milieu prend toute son importance en matière d’expression des opinions qui doivent s’inscrire en conformité avec l’impératif de s’en tenir au droit chemin et d’éviter de professer des opinions déviantes ou obéissant aux pulsions primaires et aux reflexes grégaires, des opinions aux antipodes des enseignements de la tradition magnanime du Prophète Sidna Mohammed, prière et bénédiction sur lui.

C’est pourquoi, a ajouté l’imam, le musulman se doit d’implorer Dieu, plusieurs fois dans la journée, pour lui inspirer la guidance sur le droit chemin, relevant que de par sa vocation de communauté du juste milieu, la Oumma islamique doit illustrer toutes ces valeurs faites de pondération, de modération et de rectitude dans la doctrine, l’éthique et la législation, de sorte à donner corps à ces principes magnanimes voués au bien commun, au bonheur et à quiétude des membres de la communauté et qui bannissant le repli, la stagnation, le fanatisme et l’immobilisme.

C’est ainsi que la voie du juste milieu prônée par l’Islam, a poursuivi l’imam, vise à réaliser l’équilibre entre la vie spirituelle et matérielle de l’homme, selon la première nature (Fitra) dont Dieu l’a doté, nature où les composantes temporelle et immanente concourent pour former la personnalité islamique saine et équilibrée, qui s’attache à suivre la voie indiquée par le Prophète Sidna Mohammed et les prédécesseurs vénérés, qui ont donné l’exemple par leur juste compréhension de la pratique de la religion, loin de toute rigorisme, zèle, déviation ou sectarisme.

La voie du juste milieu implique également, a dit l’imam, de s’attacher à l’unité de la Oumma et d’ éviter la discorde, la division et les conflits entre voisins qui sont porteurs des germes de l’affaiblissement, de la dislocation des rangs, du sous-développement et de l’arriération, en soulignant combien l’union, à notre époque de mondialisation, est l’un des impératifs majeurs pour le renforcement de la cohésion et de la coopération.

Les bienfaits de la voie du juste milieu débordent ainsi du champ de la vie cultuelle pour embrasser les domaines éthique et transactionnel, de sorte à marquer du sceau de la loyauté et de l’honnêteté tous les rapports humains, loin des tentations de malveillance, de prévarication ou de fraude.

L’élévation de la condition de la Oumma vers la prééminence et le progrès sont tributaires de l’attachement à ces sublimes principes qui donnent toute la mesure de la grandeur de l’islam, a affirmé l’imam.

De la sorte, la Oumma pourra trouver les remèdes à nombre de maux qui se nourrissent de l’ignorance des valeurs saines de la religion et de l’occultation de ses enseignements magnanimes.

L’imam a, de même, insisté sur l’impérieuse nécessité de diffuser ces valeurs et de les inculquer aux jeunes générations pour qu’elles puissent en saisir les finalités éminemment humaines et prévenantes, en ce qu’elles sont soucieuses de prôner les procédés les plus aisés, sans accabler outre mesure les gens ou leur faire endurer plus qu’ils ne peuvent supporter.

A la fin de son prêche, l’imam a imploré Le Tout-Puissant d’accorder soutien et succès à SM le Roi, Amir Al Mouminine, et de Le combler en la personne de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre famille royale.

Il a également prié Dieu d’avoir en Sa Sainte Miséricorde feu SM Mohammed V et feu SM Hassan II et de les accueillir dans son vaste paradis

Source: MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,