Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
SM le Roi préconise une feuille de route arabe pour le développement
Actualités du Maroc » Politique » SM le Roi préconise une feuille de route arabe pour le développement

SM le Roi préconise une feuille de route arabe pour le développement

Par: le mardi, janvier 27, 2009

SM le Roi Mohammed VI a préconisé lundi « la mise en place d’une feuille de route arabe pour le développement », faisant part de la disposition du Maroc à œuvrer, « dans un monde où il n’y a pas de place pour les entités fragiles ou artificielles », à la construction d’un espace économique arabe commun.

« La crédibilité de toute option économique, sociale et politique au niveau du monde arabe, requiert la mise en place d’une feuille de route arabe pour le développement », a dit le Souverain dans un message adressé au Sommet arabe de Koweït sur les questions économiques, sociales et de développement, qui se tient sous le thème « la solidarité avec le peuple palestinien à Gaza ».

« Celle-ci doit avoir un caractère contraignant, viser des objectifs précis et disposer des mécanismes nécessaires, d’autant plus que nos pays possèdent les atouts qu’il faut pour réaliser leur intégration », a ajouté SM le Roi, précisant que le « but ultime de nos politiques économiques et sociales est d’assurer au citoyen arabe toutes les conditions d’une vie libre et digne ».

« Et si je dis + mise en œuvre+, c’est parce qu’on assiste trop souvent dans le monde arabe à une prédominance de la théorisation, au détriment de l’action concrète. Tant et si bien que l’unité tend, en l’absence d’une stratégie pratique, à se muer en un simple slogan ou mirage », a déploré le Souverain.

« La réalisation de cet objectif passe par l’exploitation rationnelle de nos potentialités matérielles » et « exige d’investir au maximum et de la façon la plus judicieuse qui soit dans notre richesse fondamentale, à savoir nos ressources humaines et nos citoyens qualifiés », a souligné SM le Roi.

Et le Souverain de rappeler, dans ce contexte, l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), une initiative « marocaine audacieuse qui place l’homme au cÂœur du processus de développement », se félicitant des « résultats encourageants qui ont déjà permis de réduire les phénomènes de pauvreté, et de marginalisation et d’autres handicaps ».

SM le Roi a, en outre, appelé à la « mise en place d’un plan agricole arabe, appuyé par une stratégie hydraulique. Cette démarche s’inscrit dans la perspective de la réalisation de l’autosuffisance dont la Nation arabe possède, du reste, tous les atouts nécessaires ».

SM le Roi a, par ailleurs, appelé, à la réforme et la modernisation des « systèmes d’enseignement et de formation », afin de « libérer l’Homme arabe du carcan de l’ignorance et de l’analphabétisme ».

« Il faut, en effet, l’affranchir des démons de l’ostracisme, du fanatisme et le libérer de la mentalité d’assisté. Parallèlement, il est nécessaire d’Âœuvrer à la dissémination de la pensée rationnelle éclairée, et de s’atteler à l’édification de la société du savoir et de la communication « , a ajouté le Souverain.

SM le Roi a rappelé que le Royaume du Maroc s’est constamment attaché « en toute sincérité et avec une totale loyauté à faire siennes nos causes arabes et à les faire prévaloir avec tout l’engagement nécessaire. C’est pourquoi il entend s’investir sans la moindre hésitation dans tous les efforts visant à renforcer l’esprit de solidarité et de fraternité entre les différentes composantes de la nation arabe ».

SM le Roi réitère l’attachement du Maroc à l’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie

SM le Roi Mohammed VI a réitéré l' »attachement » du Maroc à « l’ouverture des frontières entre deux peuples frères », et regretté les « piétinements » que connaît l’Union du Maghreb Arabe (UMA).

« En réitérant son attachement à l’ouverture des frontières entre deux peuples frères, le Maroc est loin d’en banaliser l’objectif et de le réduire à quelque avantage étriqué ou à un intérêt exclusif », a souligné SM le Roi dans le message adressé au sommet.
L’attitude du Maroc, « procède, au contraire, de sa fidélité à la fraternité et aux règles de bon voisinage. Elle traduit son ferme engagement en faveur de l’Union du Maghreb, d’autant plus qu’elle constitue un maillon important dans le processus d’intégration arabe que nous appelons de nos vœux », a ajouté le Souverain.

Tout en saluant « l’expérience pionnière menée par le Conseil de Coopération du Golfe », le Souverain a regretté « les piétinements que connaît l’Union du Maghreb, du fait d’entraves artificielles, y compris la persistance de la fermeture absurde, par une seule partie, des frontières entre deux pays voisins ».

Il s’agit en premier lieu de « créer dans le monde arabe un climat empreint de coopération et de solidarité. Il faut, parallèlement, vaincre les démons de la division et régler les problèmes factices, et se défaire des politiques économiques de portée étroitement nationale, introvertie et confinée à l’environnement immédiat », a souligné le Souverain, préconisant la mise en place d’une feuille de route arabe pour le développement.

« Il faut opter pour une démarche, d’ailleurs inéluctable, celle de la construction d’ensembles régionaux intégrés », dans un monde où « seuls comptent les ensembles forts, et où il n’y a pas de place pour les entités fragiles ou artificielles », a dit SM le Roi, assurant que le Maroc est disposé à œuvrer avec détermination et confiance à la construction d’un espace économique arabe commun ».

Map

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,