Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
SM le Roi, Amir Al Mouminine, adresse un message aux pèlerins marocains devant se rendre aux Lieux saints de l’Islam
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc, Société » SM le Roi, Amir Al Mouminine, adresse un message aux pèlerins marocains devant se rendre aux Lieux saints de l’Islam

SM le Roi, Amir Al Mouminine, adresse un message aux pèlerins marocains devant se rendre aux Lieux saints de l’Islam

Par: le jeudi, septembre 27, 2012

le-roi-du-marocRabat SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L’assiste, a adressé un message aux pèlerins marocains au titre de cette année, et dont le premier groupe a quitté, mercredi, le Royaume à destination des Lieux Saints de l’Islam.

Voici le texte intégral du message royal dont lecture a été donnée par le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Taoufiq.

« Louange à Dieu Paix et salut sur le Prophète,

Sa famille et Ses compagnons.

Honorables Pèlerins,

Que la protection, la paix et la bénédiction divines vous accompagnent.

Nous nous adressons à vous par ce Message Royal, perpétuant ainsi une tradition louable bien établie. Il est d’usage, en effet, que Nous nous adressons au premier groupe de pèlerins en partance pour la terre sainte. Mais au-delà du groupe, Notre message s’adresse, en fait, à l’ensemble des pèlerins, hommes et femmes, qui, avec l’aide de Dieu, sont en mesure d’accomplir cette année le devoir du pèlerinage.

En Notre qualité d’Amir Al Mouminine, veillant scrupuleusement à l’exercice judicieux du culte, Nous énonçons dans ce message, Nos hautes orientations et Nos importants conseils concernant l’accomplissement des devoirs de l’un des piliers majeurs de l’Islam. Nous tenons également à vous rappeler les obligations que vous devez garder à l’esprit et les vertus dont vous devez faire preuve pendant la saison du pèlerinage. Car il s’agit de l’une des plus grandes manifestations de l’Islam au cours de laquelle il appartient aux musulmans de donner leur expression tangible aux valeurs prônées par leur religion, en l’occurrence la reconnaissance sincère de l’unicité exclusive de Dieu, de la communauté de destin de l’humanité, de l’équité entre les humains et l’attachement aux idéaux de fraternité, de solidarité et de tolérance.

En ce moment privilégié, imprégné par la félicité de la foi, Nous voudrions que vous sachiez combien Nous sommes sensible au désir ardent qui vous anime pour vous rendre à la mosquée sacrée de la Mecque et visiter la tombe de notre prophète, Notre aïeul û Paix et salut sur Lui. Vous répondez ainsi à l’appel de Dieu, drapés d’un tissu non cousu, humbles et obéissants, conformément à cette parole divine + Et fais aux gens une annonce pour le Hajj. Ils viendront vers toi, à pied, et aussi sur toute monture, venant de tout chemin éloigné, pour participer aux avantages qui leur ont été accordés et pour invoquer le nom d’Allah aux jours fixés, sur la bête de cheptel qu’Il leur a attribuée +. Vous voilà donc en passe de vous séparer des vôtres et de quitter la patrie pour rejoindre ces nobles contrées, nantis du meilleur atout qui soit, celui de la piété. Le Très-Haut dit à cet égard : +Et prenez vos provisions, mais vraiment la meilleure provision est la piété. Et redoutez-Moi, O doués d’intelligence+.

Vous n’ignorez pas, honorables pèlerins, les impératifs qui s’imposent à ceux qui entendent s’acquitter des devoirs du pèlerinage, conformément aux règles requises en la matière. Il leur appartient, tout d’abord, de posséder les connaissances conventionnelles concernant les rituels du pèlerinage, et d’observer les principes de base et les obligations y afférents. Ils doivent se plier aux codes, aux règles et aux modalités d’application prescrits par le rite malékite qui est le nôtre, et tel que nos éminents jurisconsultes l’ont inculqué, en temps utile, à quiconque en avait besoin. Mais leur devoir premier et cardinal, comme l’exige le pèlerinage, est de faire preuve de la plus grande sincérité, en s’adressant au Très-Haut, en se consacrant exclusivement à son adoration et en se soumettant pleinement à sa divine volonté. Autant d’exigences qui doivent être remplies graduellement, par paliers et selon les étapes prescrites pour l’accomplissement des rituels du pèlerinage, étant entendu que tout au long de ce parcours, et surtout lors de la procession et du rassemblement sur le Mont Arafat, le pèlerin s’attachera constamment à invoquer le nom de Dieu, à implorer Sa bénédiction, et à recueillir Son absolution.

Sachez – que Dieu vous protège û que des foules immenses de pèlerins venus de différentes régions du monde, convergent massivement vers ces plateaux, ne disposant que d’un temps limité pour accomplir les rituels prescrits. Il s’ensuit une cohue et des bousculades qui exigent de chacun patience, retenue et endurance, ainsi que le devoir de s’abstenir de tout acte ou propos indigne des fidèles, motivé par l’égoïsme, l’impétuosité et la chicanerie, qui sont autant de défauts que Dieu réprouve, comme le rappelle ce verset du Saint Coran: +Le pèlerinage a lieu dans des mois connus. Si l’on se décide à l’accomplir, alors point de rapport sexuel, point de perversité, point de dispute pendant le pèlerinage. Et le bien que vous faites, Allah le sait+.

Souvenez-vous qu’outre le renoncement à l’habillage superficiel d’ici-bas, et en dehors de l’impérative soumission au Seigneur de tous les Cieux, et nonobstant la conscience qui habite les gens quant à l’inéluctabilité du jour de résurrection et de la reddition de comptes, le dessein le plus élevé escompté des pratiques cultuelles est, sans conteste, celui visé par le pèlerinage. Car, en effet, il permet aux musulmans de tous horizons de se fédérer autour de la sainte mosquée, la première à avoir été bâtie sur terre pour adorer Dieu, et de raffermir les liens spirituels et de fraternité islamique qui les unissent. Ce rassemblement devrait donc rappeler aux musulmans leur unité et le devoir qui leur incombe d’être solidaires et de récuser toutes les causes de dissension et toutes les formes d’extrémisme, de division, d’hostilité dogmatique, d’égoïsme détestable et de fanatisme abject.

Il appartient donc à tous les musulmans de prendre la mesure de tout ce qui les rapproche et cimente leur unité durant le pèlerinage, notamment leur rassemblement dans un espace de convergence, leur circonvolution autour de la Ka’aba, l’unique Qibla et leur attachement aux valeurs de tolérance et de modération.

Tels sont les valeurs et les principes auxquels Nous tenons à ce que les Marocains demeurent fidèles, en donnant le bon exemple à suivre par leur attachement à ces vertus et en marchant sur la trace des pieux aïeux sous la férule de la Commanderie des Croyants, dont Dieu nous a confié la responsabilité et sur laquelle Il Nous a chargé de veiller. Soyez donc, que Dieu vous garde, les ambassadeurs de votre pays, le Maroc, en incarnant l’identité et la civilisation qui sont les siennes, et en symbolisant les valeurs sur lesquelles elles reposent, à savoir l’unité de la Oumma, l’observation de l’ordre communautaire de la Jamaa et l’attachement aux idéaux de modération et de juste milieu. Ce devoir vous incombe d’autant plus fort à l’occasion de cet imposant rassemblement islamique auquel les musulmans affluent de toutes parts pour se concerter sur des affaires les concernant et offrir chacun de leur côté une image représentative de leurs pays respectifs, par leur comportement et leur conduite vis-à-vis d’autrui. Veillez donc à donner de votre pays l’image qui le reflète pleinement, et à illustrer le progrès soutenu et le développement global qu’il connaît sous Notre conduite.

Honorables pèlerins,

Ainsi que vous le savez, le premier devoir qui incombe à tous les pèlerins une fois sur les lieux saints pendant la période du Hadj est de respecter les dispositions prises par les autorités compétentes du Royaume d’Arabie saoudite frère pour veiller au bon déroulement des pratiques cultuelles propres à cette saison grandiose et assurer aux pèlerins des conditions de séjour favorables. Il convient de souligner que le Royaume d’Arabie Saoudite, sous la conduite de Notre vénéré frère, le serviteur des deux Saintes Mosquées, le Roi Abdullah Ibn Abdulaziz et sur instructions royales spéciales de lui, ne ménage aucun effort pour que chaque année, la saison du pèlerinage offre plus de confort et de services de qualité aux hôtes du Seigneur, ainsi qu’une sollicitude entière à leur égard. Fasse Dieu qu’il soit pleinement rétribué pour les services rendus en tout temps et en tout lieu aux deux saintes mosquées, à l’islam et aux musulmans.

Nous vous invitons également à respecter les dispositions prises par Notre ministre du waqf et des affaires islamiques pour vous assurer tous les services nécessaires liés au voyage, au séjour, à la prise en charge médicale, à l’organisation administrative et à toute démarche visant à garantir votre confort et satisfaire vos besoins en termes d’encadrement par les missions religieuse, médicale et administrative. Le but est de vous permettre, conformément aux Instructions que Nous lui avons adressées à cet effet, d’accomplir le devoir du pèlerinage dans les meilleures conditions possibles. A ce propos, Nous rendons hommage à tous les cadres qui l’assistent au sein du ministère, que ce soit lors des préparatifs pour la saison du Hadj ou pendant l’accompagnement et l’encadrement assurés aux pèlerins sur les lieux saints.

Honorables pèlerins,

Vous aurez droit durant votre pèlerinage à un privilège parmi les plus insignes, à savoir la visite de ce lieu sanctifié qu’est la tombe du Prophète à Médine, et, donc, la possibilité de vous recueillir avec déférence sur la sépulture du plus illustre parmi les hommes, Sidna Mohammed, prière et paix soient sur lui. Laissez-vous pénétrer par toute l’émotion et toute la solennité qu’impose la situation, et faites vos prières et vos saluts pour le Prophète en ayant présents à l’esprit son statut privilégié et la position éminente qu’il tient auprès du Seigneur. Remémorez-vous, en faisant vos prières et vos incantations exaucées, les droits que la patrie a sur vous, et ceux qui reviennent à votre Roi auquel incombe la mission de vous conduire, en priant pour Nous en ces lieux vénérables et pendant ces moments sacrés, afin que le Très-Haut Nous assiste dans la poursuite des efforts soutenus que Nous déployons pour la grandeur du Maroc, pour la sauvegarde de son unité, pour son développement et pour le bonheur de ses enfants, et de sorte que notre pays continue à jouir de la paix et de la quiétude qui le caractérisent. Priez aussi pour qu’Il Nous comble en la personne de Notre Prince Héritier, Son Altesse Royale le Prince Moulay Al-Hassane, ainsi que de l’ensemble des membres de Notre Famille Royale Chérifienne, et qu’Il couvre de Son infinie miséricorde Notre Vénéré Grand-Père et Notre Auguste Père, Leurs Majestés les Rois Mohammed V et Hassan II, que Dieu ait Leurs âmes, et ce, en récompense des efforts qu’ils ont consentis pour la liberté et le progrès du Maroc. Puisse-t-Il préserver la Oumma islamique et prêter aide et assistance à ses dirigeants et à ses peuples pour qu’ils puissent concrétiser son unité et traduire dans les faits la solidarité qu’elle prône. Fasse-t-Il aussi que la concorde et la paix s’y répandent, et qu’elle soit prémunie contre les affres de la violence et de l’antagonisme.

Nous ne manquerons pas de vous conseiller d’utiliser à bon escient le temps que vous passerez dans ces lieux en multipliant les actes de piété qui vous rapprochent du Seigneur. Tâchez aussi de scander assidûment les incantations les plus ferventes et de faire en sorte que le pèlerinage soit une occasion pour purifier vos âmes et gagner en élévation morale. Car c’est ainsi que vous atteindrez la finalité pour laquelle vous accomplissez le pèlerinage et la Omra, et qui a été énoncée dans les deux Hadiths suivants du Prophète, prière et salut sur Lui : +Quiconque a accompli le pèlerinage sans dispute et sans libertinage, sera exempt de ses péchés, comme au premier jour de sa naissance+, +un pèlerinage bien accompli n’a d’autre récompense que le paradis+.

Implorons enfin le Très-Haut de compter votre pèlerinage au nombre de vos oeuvres pies, de vous rétribuer pour vos efforts, d’exaucer vos prières et d’agréer vos rites. Puisse-t-Il vous combler des bienfaits de la sécurité, à l’aller comme au retour, et de vous rendre à votre patrie et aux vôtres, sains et saufs et amplement récompensés. Il a le pouvoir de faire prévaloir Sa volonté. Il est digne qu’on se plie à Ses commandements. Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh ».

Source: MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,