Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
SM le Roi s’enquiert à Sidi Bennour de projets de développement agricole dans la région de Doukkala-Abda d’un investissement total de 5,4 MMDH
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc, Economie » SM le Roi s’enquiert à Sidi Bennour de projets de développement agricole dans la région de Doukkala-Abda d’un investissement total de 5,4 MMDH

SM le Roi s’enquiert à Sidi Bennour de projets de développement agricole dans la région de Doukkala-Abda d’un investissement total de 5,4 MMDH

Par: le mercredi, février 1, 2012
Commune rurale Mechrek (Sidi Bennour) – SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, s’est enquis, mardi dans la commune rurale Machrek (province de Sidi Bennour), de plusieurs projets de développement agricole dans la région de Doukkala-Abda, d’un investissement global de 5,4 milliards de dirhams (MMDH).

sm le roi doukkala programme economie eau– Le Souverain s’informe de l’état d’avancement du programme d’économie d’eau dans le périmètre irrigué de la région de Doukkala, d’un coût de 5,3 MMDH.

– SM le Roi prend connaissance du projet de développement de la production du figuier au niveau de la région de Doukkala-Abda, doté d’une enveloppe budgétaire de 42 MDH.

– Le Souverain prend connaissance du programme de développement des produits du terroir à Doukkala-Abda, d’un coût de 16,28 MDH.

A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur l’état d’avancement du programme d’économie d’eau dans le périmètre irrigué de la région de Doukkala, d’un coût global de 5,3 MMDH.

Partie intégrante du Plan Maroc Vert et du Plan Agricole Régional, ce programme qui s’étend sur une période allant de 2008 à 2020 prévoit la reconversion d’une superficie totale de 89.700 Ha.

Ce programme d’économie d’eau a pour objet la reconversion collective des systèmes d’irrigation gravitaires en systèmes d’irrigation économes en eau « goûte à goûte » sur une superficie globale de 39.500 ha.

Le département de l’Agriculture sera, dans ce cadre, chargé de la modernisation du réseau extérieur d’irrigation afin qu’il soit adapté au système d’irrigation localisée. La reconversion individuelle, qui sera réalisée par les agriculteurs avec l’appui du Fonds de développement agricole (FDA), porte, elle, sur une superficie de 50.200 ha.

Concernant la première tranche du programme, elle prévoit la reconversion d’une superficie de 10.700 ha pour une enveloppe budgétaire globale de 795 millions DH. Cette tranche, qui bénéficie à 3.038 agriculteurs relevant des communes de Laâtatra, Ouled Sbita, Bni Hilal, Al Gherbia et Lakhder, consiste à réaliser deux stations de pompage, à renforcer trois stations de pompage existantes et à mettre en place cinq stations de filtration principales.

Elle porte également sur la pose de réseaux de conduites sur une longueur totale de 350 Km, et la mise en place de prises d’irrigation individuelles équipées de compteurs d’eau, d’organes de régulation et de matériel de filtration secondaire.

Ce projet permettra à terme l’amélioration de l’efficience de l’irrigation de 50 à 90 pc, la création d’une valeur ajoutée nette annuelle de 160 millions de DH, la création de 600 postes d’emploi permanents, la protection de l’environnement et la préservation des ressources hydriques, et l’amélioration de la productivité agricole.

SM le Roi s’est, par la même occasion, informé du projet de développement de la production du figuier dans la région de Doukkala-Abda, qui mobilise des investissements de plus de 42 millions de dirhams (MDH).

Bénéficiant à plus de 3.500 agriculteurs, les travaux programmés dans le cadre de ce projet porteront sur l’extension des plantations de figuier sur 2.500 ha (avec une densité de 150 plants/ha), l’amélioration de la productivité des anciens vergers (1.900 ha) par des actions d’encadrement et de formation, la valorisation partielle de la production par la construction et l’équipement de deux unités de séchage (capacité 5 T/j/unité, soit 900 T/an de production fraiche à sécher) et de conditionnement (capacité 20 T/j/unité, soit 3600 T/an).

Ce projet d’intensification de la culture du figuier sera réalisé au cours de la période 2012-2016 et concernera les provinces d’El Jadida (communes de Sidi Ali Ben Youssef, Sidi Hcine Ben Abderrahmane, Ouled Hamdane, Chaïbate, Ouled Frej), de Sidi Bennour (commune de Ouled Amrane), et de Safi (communes de Lamrasla, N’gga et Laamamra).

Fruit d’un partenariat entre le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime (29 MDH), l’Office chérifien des phosphates (11,5 MDH), l’Initiative nationale pour le développement humain (500.000 DH) et les bénéficiaires (900.000 DH), ce projet permettra une amélioration des revenus des agriculteurs de 3.900 à 10.700 DH/ha, la création de 260 emplois stables, et l’augmentation de la valeur ajoutée de 23,2 à 58,3 millions de DH.

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a également suivi des explications concernant le programme de développement des produits du terroir (miel et cumin) dans la région de Doukkala-Abda, d’un montant de 16,28 millions de DH.

Le programme porte sur le développement de l’apiculture au niveau des provinces d’El Jadida et de Safi à travers notamment l’acquisition et la distribution de 8.200 ruches pleines et du matériel apicole, la construction et l’équipement de cinq unités d’extraction et de conditionnement du miel, l’organisation de journées de sensibilisation, de sessions de formation et de concours provinciaux.

Doté d’une enveloppe budgétaire globale de 13,64 millions de DH, ce projet permettra une amélioration de la productivité du miel de 4,7 à 16,2 Kg/ruche, une augmentation des revenus des apiculteurs de 300 à 800 DH/ruche, une hausse de la production totale du miel de 226,3 tonnes additionnelles et la création de 85 emplois permanents.

En outre, le programme de développement des produits du terroir prévoit l’intensification de la production du cumin dans la province d’El Youssoufia, pour un coût global de 2,64 millions de DH. Ce projet consiste en l’extension de la superficie implantée de 900 Ha dans la province de Youssoufia, la conduite d’actions d’appui et de conseil auprès des agriculteurs, la mise en place d’une unité de valorisation et d’un local de collecte et de stockage.

Il permettra, à terme, de porter de 600 à 1.500 ha la superficie implantée, d’améliorer la productivité moyenne de 0,1 T/ha à 0,2T/ha et d’augmenter les revenus des agriculteurs de 2.500 DH/ha à 9.000DH/ha et la production de 240 T additionnel et de créer 73 postes d’emploi.

La région de Doukkala-Abda dispose de plus de 1.057.000 ha de terres agricoles, dont 114.650 ha irrigués. Le plan Maroc vert ambitionne d’augmenter, à l’horizon 2020, des indicateurs des filières agricoles, en portant la productivité des céréales d’hiver à 1.035.000 tonnes, des cultures fourragères (2.269.000 T), des cultures sucrières (1.501.000 T), des agrumes (498.000 T). Il vise également à augmenter la productivité du lait (500.000 T), des viandes rouges (60.000 T) et les viandes blanches (64.000 T).

Source: MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,