Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
SM le Roi inaugure plusieurs projets de développement du secteur agricole dans la province de Khouribga, d’un coût global de 111,2 MDH
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc, Economie, Société » SM le Roi inaugure plusieurs projets de développement du secteur agricole dans la province de Khouribga, d’un coût global de 111,2 MDH

SM le Roi inaugure plusieurs projets de développement du secteur agricole dans la province de Khouribga, d’un coût global de 111,2 MDH

Par: le samedi, avril 7, 2012

Bejâad (Province de Khouribga) – Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, vendredi à la commune rurale Tachrafte à Bejaâd (Province de Khouribga), à l’inauguration de plusieurs projets de développement du secteur agricole dans la province, mobilisant des investissements de l’ordre de 111,2 millions de dirhams (MDH).
sm_le_roi_projets_agricoles_khouribgaA cette occasion, le Souverain a suivi des explications sur ces projets lancés dans le cadre du Plan Maroc Vert et destinés au développement de la filière des viandes rouges, de la filière oléicole, et de l’élevage caprin laitier dans le cercle de Bejaâd.

Le programme de développement de la filière des viandes rouges porte sur deux projets qui bénéficient à 2.477 éleveurs appartenant à 18 communes rurales.

Doté d’une enveloppe budgétaire globale de 71,25 millions DH, ce programme vise l’augmentation de la productivité des viandes de 14 à 24 kilogrammes l’unité zootechnique (kg/uz) pour les caprins et de 24 à 34 kg/uz pour les ovins, l’amélioration du revenu de l’agriculteur de 250 à 500 DH/uz et la création de 176 emplois.

Le premier projet, prévu dans le cadre de ce programme, porte sur l’amélioration de la production des viandes rouges ovines et caprines dans la province de Khouribga.

Réalisé sur une période de 4 ans (2010-2013), ce projet qui couvre 18 communes de la province (2.277 éleveurs), consiste en la plantation de 4.000 ha d’arbustes fourragers et de cultures fourragères et de 500 ha de cactus, la construction d’étables (63.150 m2), de centres d’approvisionnement, de deux unités d’engraissement et d’une unité de découpe.

La réalisation de ce projet a atteint un stade avancé dans la mesure où il a été procédé à la plantation de 1.010 ha de cultures fourragères et de 300 ha de cactus, à la création de deux groupements d’éleveurs d’ovins et de caprins, et au lancement des travaux de construction de trois centres d’approvisionnement.

Le deuxième projet prévu par le programme de développement de la filière des viandes rouges porte sur le développement de la filière des viandes caprines dans le cercle de Bejaâd.

Mobilisant une enveloppe budgétaire globale de 5,75 MDH, ce projet prévoit la construction de 50 chèvreries, la réalisation d’un centre d’approvisionnement et l’aménagement de cinq points d’eau. Ce projet devra bénéficier à plus de 200 éleveurs (5 communes).

Quant au programme de développement de la filière oléicole dans la province de Khouribga, il bénéficie à plus de 1.430 agriculteurs appartenant à neuf communes.

D’un coût de 37,35 millions de dirhams, ce programme porte sur 2.250 ha et vise, pour l’essentiel, la production de 6.750 tonnes d’olives et de 972 tonnes d’huiles d’olives supplémentaires, l’amélioration du revenu de l’agriculteur de 7.400 à 14.000 DH/ha, et la création de 237 emplois.

Le premier projet prévu au titre de ce programme concerne la réhabilitation de l’olivier dans les cercles de Bejaâd et de Oued Zem. Ce projet triennal (2011-2013), qui mobilise des investissements de l’ordre de 6,55 MDH, couvre trois communes rurales sur une superficie totale de 650 ha. Devant profiter à plus de 490 agriculteurs, ce projet consiste en l’aménagement hydro-agricole sur 8 km, la réhabilitation de l’olivier sur 650 ha et l’appui et l’encadrement technique des agriculteurs.

Le programme de développement de la filière oléicole dans la province de Khouribga prévoit également le développement de la filière oléicole dans le cercle de Bejaâd (2012-2013), pour un coût de 30,8 millions de dirhams. Il concerne 8 communes rurales du cercle de Bejaâd.

Bénéficiant à plus de 940 agriculteurs, le projet porte sur la plantation de 1.600 ha d’olivier, la construction et l’équipement de cinq unités de trituration d’olives, et l’appui et l’encadrement technique des agriculteurs.

sm-le-roi-projets-agricoles-khouribgaA cette occasion, le Souverain a procédé à la plantation d’un olivier en guise de lancement du projet.

Le troisième programme inauguré par SM le Roi, que Dieu le préserve, est celui relatif au développement de l’élevage caprin laitier dans le cercle de Bejaâd, d’un investissement global de 2,69 millions de dirhams. Ce programme triennal (2011-2013), qui bénéficie à 200 éleveurs totalisant un effectif de 2.500 unités zootechniques caprines, consiste en l’acquisition de 400 chevrettes de race améliorée et de 20 boucs géniteurs, la construction et l’équipement de deux fromageries et l’appui et encadrement technique des éleveurs.

Il ambitionne l’augmentation de la productivité laitière annuelle de 80 à 200 litres/uz, l’amélioration du revenu annuel des éleveurs de 400 à 1.500 DH/uz, et la création de 10 emplois stables.

La région de Chaouia Ouardigha dispose d’une importante assiette foncière agricole. Elle bénéficie des dispositions du Plan Maroc vert qui ambitionne l’augmentation, à l’horizon 2020, des indicateurs des filières agricoles, en portant la productivité des céréales à 1.074.000 tonnes, des légumes (483.000 T), de l’olivier (324.000 T) et des légumineuses (55.000 T). Ce plan ambitieux vise également l’augmentation de la productivité du lait à 241.000 T, des viandes rouges (60.000 T) et des viandes blanches (196.000 T).

Source: MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , ,