Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
SM le Roi préside une séance de travail portant sur l’état d’avancement des programmes intégrés en énergies renouvelables
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » SM le Roi préside une séance de travail portant sur l’état d’avancement des programmes intégrés en énergies renouvelables

SM le Roi préside une séance de travail portant sur l’état d’avancement des programmes intégrés en énergies renouvelables

Par: le vendredi, septembre 23, 2011

RabatSM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’Assiste, a présidé, jeudi au Cabinet Royal à Rabat, une séance de travail portant sur l’état d’avancement des programmes intégrés en énergies renouvelables, solaire et éolienne, que le Maroc s’est engagé à réaliser progressivement à l’horizon 2020 pour porter la part de ces énergies à 42 pc de la puissance globale installée.

SM le Roi preside seance de travail energies renouvelablesUn communiqué du cabinet royal indique que ces programmes rentrent dans le cadre de la stratégie initiée par SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, qui consiste à diversifier les sources d’approvisionnement du Maroc en produits énergétiques. Cette stratégie conforte, par ailleurs, la Volonté Royale d’optimiser l’exploitation des ressources naturelles du Maroc, de pérenniser son développement économique et social, de préserver son environnement et d’assurer l’avenir des générations futures.

Lancé par SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’Assiste, le 2 novembre 2009 à Ouarzazate, le plan solaire marocain a donné lieu à la création d’une société qui lui a été dédiée, la Moroccan Agency for Solar Energy (MASEN) et dont le programme porte sur la réalisation de cinq complexes solaires intégrés.

Le premier projet engagé concerne le complexe d’Ouarzazate dont la première phase, d’une capacité de 125 à 160 MW, est bien entamée avec un processus de sélection du développeur de ce projet, conforme aux standards internationaux. Ce processus, à son étape technique, recueille un engagement prometteur des différents acteurs pré-qualifiés et une mobilisation des financements compatible avec le calendrier prévisionnel.

Le développeur final du projet sera connu avant la fin de l’année, et les travaux du complexe commenceront à la mi-2012 avec une mise en service en 2014. La réalisation de la deuxième phase du complexe d’Ouarzazate pour porter sa puissance à 500 MW ainsi que la préparation et la qualification des quatre autres sites retenus commenceront à la même période. L’ensemble de ces centrales permettra au Maroc de disposer d’une puissance de 2.000 MW.

Le programme intégré en énergie éolienne piloté par l’Office national de l’électricité (ONE) comporte deux phases de 1.000 MW chacune. La première phase est déjà opérationnelle pour une puissance de 280 MW. Cinq autres parcs éoliens d’une capacité de 720 MW sont en cours de développement. Pour atteindre 2.000 MW, un programme complémentaire a été décidé et porte sur la réalisation de cinq parcs éoliens d’une capacité variant de 100 à 300 MW chacun. Le premier parc du programme complémentaire est situé à proximité de Taza. Sept grands groupes ont été pré-qualifiés pour le réaliser. Le développeur final du projet sera connu avant la fin de l’année en cours pour une mise en service prévue à l’horizon 2014.

Au-delà de la dimension énergétique, les programmes, solaire comme éolien, seront développés avec une attention particulière à la promotion de l’industrie locale, à la constitution d’une expertise de haut niveau et au renforcement de la recherche-développement, de sorte à permettre au Maroc de maitriser ces filières technologiques à fort potentiel pour l’économie nationale.

Cette vision intégrée, environnementale et énergétique, bénéficie du soutien des bailleurs de fonds et de la communauté internationale qui y voit une contribution pertinente aux problématiques de changement climatique et une réelle opportunité d’intégration régionale, indique le communiqué.

Ont pris part à cette séance de travail, la conseillère de SM le Roi, Mme Zoulikha Nasri, la ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Mme Amina Benkhadra, le Directeur général de l’ONE, M. Ali Fassi Fihri et le directeur général de l’agence MASEN, M. Mustapha Bakkouri.

Source: MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,