Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Talouine : 7ème édition du Festival International du Safran
Actualités du Maroc » Actualités du Monde » Talouine : 7ème édition du Festival International du Safran

Talouine : 7ème édition du Festival International du Safran

Par: le mardi, octobre 29, 2013

Pour une valorisation du safran en tant que produit de terroir, Talouine, province de Taroudant, s’apprête à accueillir la 7ème édition de Festival International du Safran du 8 au 11 novembre 2013.

5997010-8940708
a ville de Talouine, province de Taroudannt, se prépare à abriter la 7ème édition du Festival International du Safran du 8 au 11 novembre 2013 ; une date qui coïncide avec la cueillette de cette épice, or rouge de la région « la plus chère au monde connue par ses vertus thérapeutiques ».

Cet événement placé sous le thème : « Rôle de l’Interprofession dans le Développement de la filière de Safran », est un rendez-vous annuel qui « couronne une année de dur labeur par une bonne récolte », une occasion d’organiser des rencontres entre les différents intervenants, organismes et producteurs, « en vue de partager leurs expériences cumulées durant leur parcours ».

La professionnalisation de cet événement vise à répondre aux objectifs suivants :

• Développement et valorisation de la filière du safran pour en faire un vecteur de développent socio-économique pour la population locale.
• Fédérer les résultats de la recherche scientifique sur la filière et la vulgariser auprès des agriculteurs.
• Contribuer au développement touristique de la région de Talouine.

Les organisateurs prévoient un programme scientifique riche et varié : rôle des migrants ; le développement de la culture du safran. Un séminaire initié par l’Association Migration et Développement (M&D) mettra l’accent sur « Le rôle des migrants dans le développement territorial ». Il sera marqué par des exposés variés : « Les migrants comme acteurs de développement à travers l’expérience de M&D », « Un regard analytique sur les actions des migrants et le développement territorial », des témoignages de migrants sur leurs expériences en tant qu’acteurs de développement.

Pour permettre aux intervenants et migrants un échange d’idées et d’expériences, deux ateliers sont au programme:
– Mécanisme et renforcement du rôle des migrants dans le développement territorial.
– Comment capitaliser les expériences et promouvoir les bonnes pratiques de co-développement.
Le deuxième volet de ce programme traite la filière Safran en tant que culture fierté de la région, un produit générateur de revenu (AGR). Les participants seront au rendez-vous avec deux tables rondes ponctuées par des présentations et des communications. La 1ère table ronde : « Rôle de l’interprofession dans le développement de la filière de la filière safran » traitera les thèmes suivants :
– La filière du Safran dans le Plan Maroc Vert : support technique et partenariat pour un développement intégré ;
– La labellisation du Safran : atouts et perspectives ;
– INDH et développement de la filière : bilan et perspectives ;
– La promotion du produit du terroir Safran : les enjeux majeurs pour une commercialisation de l’Or Rouge…

Ces communications seront suivies par deux ateliers aux thèmes suivants : « Organisation interprofessionnelle et la filière Safran : quels mécanismes et approches pour atteindre les objectifs du contrat programme » ; « Appellation d’Origine Protégée –Safran de Taliouine- atouts et perspectives ? ». La 2ème table ronde traitera le développement du tourisme rural dans la région de Tliouine : « Le tourisme de montagne : opportunités et contraintes, cas du pays du Safran ».

Historiquement, la culture du safran dans la région de Talouine est une pratique très ancienne, c’est une culture de rente pour les habitants locaux. Cependant, la filière Safran fait face à plusieurs problèmes : climat, éloignement des marchés, la présence des intermédiaires au niveau de la commercialisation du produit connu par un circuit traditionnel informel (près des 2/3 de la production passe par ce circuit, soit 61% ; 34% circuit traditionnel formel et 3.3% circuit des coopératives au nombre de 30 coopératives).

Pour développer la filière et améliorer la production du safran au niveau quantitative et qualitative et « améliorer le positionnement compétitif face à une concurrence internationale » de par l’Iran (1er producteur au niveau mondial) et l’Espagne, un Contrat Programme est mis en en place pour un coût global de 100 millions de dh à l’horizon 2020 par :
• L’augmentation de la surface plantée de 610 à 1350 ha ;
• Le renforcement de la production de 3 à 9 T ;
• Augmentation de la quantité du safran traité et conditionné de 0.3 à 6 T/an ;
• Augmentation des exportations à 6 T/an.
De même le Festival tente offrir à la population locale et visiteurs un moment de détente par la programmation de soirées artistiques animées par une pléiade d’artistes marocains ; des activités sportives et des campagnes santé.


source:Lemag

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,