Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Tanger : Lancement de construction du village de pêche Dalia
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Tanger : Lancement de construction du village de pêche Dalia

Tanger : Lancement de construction du village de pêche Dalia

Par: le samedi, septembre 28, 2013

Le Roi Mohammed VI a lancé, à la commune rurale Ksar El Majaz (Province Fahs Anjra), à proximité du port Tanger Med, les travaux de construction du village de pêche « Dalia ».

5908814-8803713

Le village de pêche Dalia qui a nécessité un budget de 70 millions de dhs, va profiter à 350 ménages et 70 pêcheurs exerçant leurs activités avec des baraques ne disposant d’aucune protection contre les tempêtes, à l’exception de la protection naturelle de la baie contre les houles atlantiques.

Le plan de masse du village, la solution retenue à l’issue des études techniques, peut recevoir une soixantaine de barques au niveau du bassin et une quarantaine de barques en stationnement sur le terre-plein.

Le plan comporte une digue principale d’une longueur de 180 ml, une contre-digue avec une longueur d’environ 115 ml, un terre-plein avec une surface de l’ordre de 6000 m2 et un quai pour l’embarquement du poisson ou l’avitaillement, outre une halle aux poissons, des magasins de pêcheurs et une fabrique de glace.

Il contribuera ainsi, à travers ces équipements, à une maîtrise de la ressource halieutique et au renforcement de l’hygiène et de la sécurité des pêcheurs.

Situé à l’est du complexe portuaire « Tanger Med », dans la province Fahs Anjra à Tanger, le projet sera réalisé sur une période de 26 mois dans le cadre d’un partenariat entre l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA) et le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime.

Ce village de pêche fait partie intégrante des efforts visant à assurer la valorisation des produits de la pêche, l’augmentation du revenu des pêcheurs, la diminution des charges d’exploitation et la hausse du taux de rendement économique.

Ces efforts concernent notamment la construction des points de débarquement équipés, des quais d’accostage, ainsi que des centres de formation et de renforcement des capacités des marins-pêcheurs.

Destinées principalement aux travailleurs de la pêche artisanale, ces infrastructures visent l’intégration de cette catégorie professionnelle dans le tissu socioéconomique et l’amélioration de leurs conditions de travail, grâce à des équipements à même de valoriser au mieux les produits de la pêche.

Cette approche s’inscrit en droite ligne du Programme national de l’aménagement du littoral (PNAL) visant la création de pôles intégrés dans leur environnement économique et social, conformément aux ambitions du plan Halieutis.

Dans la région Nord, un montant global de près de 332,5 millions DH a été mobilisé pour la création de quatre villages de pêcheurs, notamment à Fnideq, Chemlala (province de Chefchaouen), Sidi Hsaïne (Nador) et Cala Iris (Al Hoceima), ainsi que la construction de deux points de débarquement nécessitant une enveloppe de 47,5 millions DH, et ce à Martil et Inouaren (Al Hoceima).

Dans le sillage des projets structurants lancés à Tanger durant cette dernière décennie dans les domaines notamment des infrastructures routières, portuaires et ferroviaires, la ville du Détroit verra aussi, à l’instar de Casablanca, la réalisation d’un marché de gros de poisson nouvelle génération nécessitant un investissement de 40 millions DH.

Cette grande infrastructure fait partie d’un projet global de création de dix marchés de gros piloté par l’Office national de la pêche au niveau national, dans le cadre de la politique de développement de la commercialisation et de l’amélioration de la consommation des produits de pêche .

Source:Lemag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,