Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Télécoms : 30 millions et demi d’abonnés GSM
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Télécoms : 30 millions et demi d’abonnés GSM

Télécoms : 30 millions et demi d’abonnés GSM

Par: le vendredi, novembre 5, 2010

telecom au maroc 2010

Le marché de la téléphonie mobile au Maroc explose. Le Royaume  »compte désormais autant d’abonnés que d’habitants ». En fait, d’après les derniers chiffres sur le secteur publiés par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), à fin septembre 2010, le parc du mobile a atteint 30,5 millions d’abonnés, soit une croissance de 9,41% par rapport à la fin du deuxième trimestre de l’année 2010.
Ce qui correspond à un taux de pénétration de 96,79% contre 88,47% au 30 juin 2010, soit un gain de plus de huit points en un trimestre. Il est à noter que le parc du mobile regroupe les abonnés aux services de la téléphonie mobile utilisant aussi bien les réseaux 2G et 3G.

Autre fait marquant de la situation du secteur, arrêtée au 30 septembre, est la montée en puissance du dernier entrant sur le marché, en l’occurrence Wana Corporate qui a presque doublé sa part de marché en un trimestre. En fait, cet opérateur compte désormais 3,08 millions d’abonnés, contre 1,58 millions seulement un trimestre auparavant, en hausse de 95,07%, soit une part de marché de 10,13%.
Les parts des deux autres opérateurs s’en trouvent bien évidemment réduites. Ainsi, Maroc Telecom (IAM) détient 54,88% du marché, suivi de Médi Telecom avec 34,99%.

Le parc des abonnés au mobile d’IAM a progressé de 5,29% sur un trimestre pour atteindre 16,74 millions de clients contre 15.9 millions à fin juin 2010, au moment où Médi Telecom en compte 10,67 millions à fin septembre, contre 10,39 un trimestre plus tôt, en hausse de 2,67% de croissance trimestrielle.
S’agissant de la répartition des clients du mobile par type d’abonnements, le prépayé domine toujours avec une part de 96,31% contre 3,69% seulement pour le postpayé.

Celui-ci pourra même voir sa part se réduire davantage, vu le rythme de progression du parc des abonnés au mobile prépayé par rapport à celui du parc postpayé. Au cours du troisième trimestre de l’année, le premier a évolué de 9,61% (3,04% en juin 2010) et le deuxième de 4,48%.
Par contre, le marché de la téléphonie fixe continue à stagner. En effet, au 30 septembre dernier, le parc global d’abonnés au fixe n’a évolué que de 0,62% d’un trimestre à l’autre, atteignant 3.705 5715 clients, dont la majeure partie, soit 2.456.121, en mobilité restreinte. Il est à noter que ce chiffre regroupe également les publiphones utilisant le réseau fixe.

Ce qui porte le taux de pénétration de ce segment à 11,76% au 30 septembre 2010 contre 11,69% réalisés en juin dernier.
Deux tiers (66,49%) des parts de marché sont détenus par l’opérateur Wana Corporate, suivi d’IAM avec 33,12% du parc fixe et Médi Telecom avec 0,39%. Le marché des publiphones a même reculé. Les statistiques de l’ANRT font ressortir qu’à fin septembre, le parc des publiphones a accusé une baisse de 2,3% par rapport au mois de juin dernier, ramené à 183.784 unités.

Il est à noter, précise-t-on, que le parc des publiphones comprend les téléboutiques, les cabines téléphoniques et les publiphones à cartes fixes et GSM.
L’autre segment du secteur, qui se comporte bien, est le marché de l’Internet qui poursuit son ascension. En fait, à fin septembre 2010, le parc total Internet a atteint 1.646.967 abonnés contre 1.499.505 à fin juin dernier, en hausse de 9,83% d’un trimestre à l’autre et de 57,13% par rapport à septembre 2009. Il est à rappeler qu’à partir du mois de juin 2007, le parc global Internet inclut aussi le parc de l’accès Internet 3G.
Wana détient 42,68% du parc Internet 3G suivi d’IAM avec 36,33% et de Médi Telecom avec 20,99%.

Marché de l’Internet

L’opérateur historique détient la grosse part du marché de l’Internet, avec 54,84% du parc, suivi de Wana Corporate avec 30,19% et de Médi Telecom avec 14,81%. Le parc des abonnés Internet bas débit, y compris les utilisateurs de l’option d’accès Internet « sans abonnement », poursuit sa chute libre, dégringolant de 55,15% sur une année, ne comptant plus que 1.836 abonnés en septembre dernier. Internet ADSL n’a progressé que de 0,45% au troisième trimestre. Sur une année, son parc a augmenté de 1,28%, atteignant 482.448 abonnés à fin septembre.
Par contre, le parc Internet 3G s’est accru de 14,39% durant le troisième trimestre et de 105,03% sur une année, atteignant 1.161.657 abonnés.

Source : lematin.ma

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , , , ,