Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Tétouan des sept portes s’ouvre par une exceptionnelle exposition de photographies
Actualités du Maroc » Culture » Tétouan des sept portes s’ouvre par une exceptionnelle exposition de photographies

Tétouan des sept portes s’ouvre par une exceptionnelle exposition de photographies

Par: le lundi, octobre 19, 2009

‘Tétouan des sept portes’ s'ouvre par une exceptionnelle exposition de photographiesLa rencontre internationale « Tétouan des sept portes » a ouvert, dimanche soir, les travaux de sa quatrième édition par une exceptionnelle exposition de photographies autour de la médina de Tétouan.

Couronnant une résidence d’artiste intitulée « première porte », entièrement pensée pour les sept portes de la ville, cette exposition réalisée par l’artiste Mohamed El Mahdaoui met en avant les joyaux de l’ancien patrimoine de « la colombe blanche ».
En réussissant un mariage entre l’histoire et la réalité contemporaine de « la fille de Grenade », M. El Mahdaoui a développé une oeuvre artistique sublime autour du thème des sept portes qui ponctuent les fortifications de la médina.
Trois semaines durant, ce travail artistique est parvenu à joindre l’utile à l’agréable en impliquant les étudiants du célèbre Institut national des beaux arts de Tétouan, qui ont eu un avant-goût du grand évènement artistique « Trankat Street ». Un projet qui devra mobiliser, en 2010, six artistes internationaux pour travailler au sein de l’ancienne médina de Tétouan, dans l’objectif de mettre en exergue la richesse du patrimoine de cet espace symbolique à maints égards.
Diplômé de l’Institut national des beaux arts de Tétouan, Mohamed El Mahdaoui est un jeune artiste marocain qui a choisi la petite ville de Tiznit pour demeure et lieu d’inspiration.
La pratique artistique de M. El Mahdaoui est essentiellement tournée vers la performance et les installations in situ. Il travaille principalement à partir de matériaux collectés sur les lieux où s’enracine son travail. Son œuvre, toujours pensée en harmonie avec le site, développe une réflexion poétique sur le geste artistique et l’acte créatif.

Outre la culture, diverses questions à caractère économique, social et politique, aussi bien locales, nationales qu’internationales, seront débattues par de nombreuses personnalités, hommes politiques, d’ici et d’ailleurs, décideurs, opérateurs économiques, acteurs associatifs, artistes et chercheurs universitaires.

Devenue au fil des ans un rendez-vous incontournable de débats, d’échanges et de dialogue, cette rencontre, placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, consacre cette année une bonne partie à l’examen de l’essor économique de la ville. Le choix des organisateurs s’est porté sur le secteur des services comme niche stratégique pour le développement de Tétouan.

L’association Tétouan Asmir, organisatrice de l’événement, a réuni à cet effet des experts économiques qui débattront des moyens de tirer vers l’avant le développement socioéconomique sans précédent que connaît actuellement la région Tanger-Tétouan.
Il s’agit, selon elle, de positionner Tétouan, non pas comme la concurrente de sa sœur tangéroise, mais comme une ville capable de développer des secteurs porteurs tels que les télécommunications, l’offshoring, le tourisme et l’industrie automobile.

La politique, elle, sera fortement présente lors de cette rencontre, à travers un hommage à une grande figure du patriotisme et de la politique, en la personne de M. Mohamed EL Yazghi, ancien premier secrétaire de l’Union Socialiste des Forces Populaires.
Des hommages seront également rendus à des personnalités locales qui se sont distinguées dans les domaines social, culturel et artistique de la ville de Tétouan, en l’occurrence Mohamed Sarghini, Mohamed Neshnash, Rédouane Hdadou, Abdallah Chkara et Redouane H’maïda.
Au programme de cette édition, figurent aussi des concerts de musique qui seront interprétés par l’Ensemble Arabesque, l’Orchestre du Conservatoire de Tétouan et l’Orchestre algérien Dar al Gharnatia, un concours de la meilleure recette médicinale traditionnelle et familiale de Tétouan et des hommages particuliers à des figures féminines de la ville.
Des historiens feront aussi le déplacement à Tétouan pour participer à un colloque international, axé sur la commémoration du 4ème centenaire de l’expulsion des Morisques de la Péninsule ibérique (1609) et leur arrivée à Tétouan.
Créée en 1995, l’Association Tétouan Asmir, qui compte quelque 500 membres, a obtenu en 1997 la qualité d’utilité publique. La préservation du patrimoine culturel et architectural de Tétouan, l’assistance aux personnes les plus nécessiteuses par des actions sociales, l’accompagnement de la recherche et des études scientifiques, la promotion de l’Art dans tous ses états et le soutien aux activités sportives sont les principaux objectifs de l’Association.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,