Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Tombée de rideau sur la 4ème édition du Salon du cheval d’El Jadida
Actualités du Maroc » Culture » Tombée de rideau sur la 4ème édition du Salon du cheval d’El Jadida

Tombée de rideau sur la 4ème édition du Salon du cheval d’El Jadida

Par: le lundi, octobre 24, 2011

La quatrième édition du Salon du cheval d’El Jadida, organisée du 19 au 23 octobre à l’hippodrome Princesse Lalla Malika sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, s’est clôturée en apothéose, aujourd’hui dimanche, après cinq jours de fête, d’animations, d’activités culturelles, sportives et artistiques et de fortes émotions.

Salon cheval 2011A cette occasion, Chrif Moulay Abdellah Alaoui, président de l’Association du Salon du cheval, a procédé, en compagnie du ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, à la remise des prix aux représentants des 17 sorbas ayant participé aux spectacles de Tbourida.

Ayant cette année pour thème « le cheval, levier de développement économique et social « , cette édition a atteint largement les objectifs tracés en drainant, comme prévu, 250.000 visiteurs, s’est félicité le Commissaire de l’Association du Salon du cheval El Habib Merzak, dans une déclaration à la MAP.

La participation au Salon a été à la hauteur des attentes, et le pari de l’organisation a été remporté haut la main, a souligné M. Merzak, tout en émettant le souhait de « faire mieux » pendant la prochaine édition.

Cette quatrième édition a été placée sous le signe de l’amélioration et ce, sur tous les plans. Ainsi, il a été procédé à l’extension de l’espace du Salon sur une superficie totale de 24.000 m2, au lieu de 21.350 m2 au titre de l’édition 2010.

De même, le nombre des exposants participant à cette manifestation à portée internationale a enregistré une hausse significative, en passant de 116 en 2010 à 200 exposants cette année. Ils viennent de divers horizons: institutionnels, artisans, artistes, et exposants internationaux.

Le Salon avait donc le mérite de rassembler, dans son enceinte, tous les acteurs du monde équestre, et de favoriser le partage et l’interaction entre eux.

Par ailleurs, ce sont quelque 700 chevaux, notamment les pur-sang arabes, les chevaux barbe et arabes-barbes qui ont été mis à l’honneur, contre 600 l’année dernière.

L’accent a été mis sur la dimension animation qui gagne, d’année en année, en diversité. Des spectacles équestres traditionnels (Tbourida) exécutés par 17 Sorbas, venant de différentes régions du royaume, en plus d’une Sorba représentant les Marocains du monde, ont séduit les spectateurs venus renouer, le temps du Salon, avec ce patrimoine culturel séculaire.

Le public a eu droit, pendant les cinq jours du Salon, à d’autres moments de suspense et de divertissement, grâce aux multiples concours équestres programmés dans différentes disciplines, notamment le concours international de saut d’obstacles, le concours « modèles et allures » et le championnat national du cheval barbe et arabe-barbe.

Pour les plus petits, le village enfants, aménagé sur une superficie de 2.400 m2, proposait une riche palette d’animations artistiques et d’activités éducatives qui joignaient l’utile à l’agréable: activités d’initiation aux poneys et au horse-ball, ateliers d’hippologie, de dessin, de sculpture, d’entretien du poney, etc.

Et pour approfondir la connaissance sur le cheval, des conférences scientifiques ont traité de l’histoire du cheval au Maroc et à l’Occident musulman, mais aussi de la médecine vétérinaire et de l’alimentation des chevaux. Le Salon a été par ailleurs l’occasion de présenter la stratégie nationale de la filière équine, élaborée par le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime.

Avec une infrastructure importante, une programmation haute en couleurs et des moyens humains et financiers à la hauteur, l’événement ne pouvait être que grandiose. Indicateur du succès de cette quatrième édition, un public éclectique a afflué en masse sur les lieux : petits et grandes, spécialistes et profanes, écoliers accompagnés par leurs professeurs, Marocains et touristes étrangers.

Tous s’y sont retrouvés pour partager leur passion pour le cheval. Leur nombre allait crescendo au fil des cinq jours qu’a duré le Salon, pour atteindre son apogée durant les deux derniers jours qui ont coïncidé avec la fin de la semaine.

Rendez-vous donc pris pour la prochaine édition qui, à coup sûr, va s’inscrire dans le prolongement de la dynamique installée par ce grand rendez-vous équestre devenue une marque caractéristique de la ville d’El Jadida.

Source: MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,