Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Un Marocain au chômage sauve une famille espagnole d’une mort certaine
Actualités du Maroc » Société » Un Marocain au chômage sauve une famille espagnole d’une mort certaine

Un Marocain au chômage sauve une famille espagnole d’une mort certaine

Par: le lundi, août 10, 2009

Un Marocain au chômage sauve une famille espagnole d'une mort certaine Un ouvrier marocain au chômage de Tarragone (Nord est de l’Espagne) a accompli un acte de bravoure en sauvant une famille entière d’une mort certaine, rapporte lundi la presse espagnole qui salue l’acte d’un courage rare du ressortissant marocain, devenu « un véritable héros » aux yeux des habitants de son quartier.

Abdelhak Elhark, un Marocain de 42 ans qui habite le quartier de Sant Salvador de Tarragone, n’a pas hésité un moment pour sauver, le premier week-end du mois en cours, une mère de famille espagnole et ses quatre enfants emprisonnés dans leur appartement situé au cinquième étage d’un immeuble sans ascenseur et en proie à un furieux incendie, affirme le journal Catalan « El Periodico » qui qualifie l’immigré Marocain d' »Héros de Sant Salvador ».
Le valeureux Marocain n’a pas seulement éteint le terrible incendie et sauvé la mère et ses quatre enfants. Il a également évité que l’immeuble ne saute en entier en réussissant à saisir à pleines mains deux bombonnes de gaz et à les évacuer rapidement de la construction.
« No pasa Nada »(il ne s’est rien passé), dit humblement l’ouvrier marocain qui a toutefois regretté que personne de l’immeuble, encore moins des badauds, n’ait accouru pour lui prêter de l’aide : « Tous regardaient depuis la rue et personne n’est montée pour m’aider », explique-t-il sans le moindre reproche.
La veille de cet acte courageux, Abdelhak Elhak, avait eu un accident de la circulation dans lequel son ami avait été grièvement blessé et sa voiture utilitaire totalement détruite. Le chauffard a pris la fuite et la police a effectué un test d’alcoolémie sur l’immigré Marocain. Un teste qui s’est révélé négatif car je « ne bois pas d’Alcool, ni fume », affirme-t-il.
« Maintenant, je réalise que la situation était très dangereuse », indique le ressortissant marocain qui n’a écouté que son altruisme et son courage.
Très reconnaissant pour le courage et l’héroïsme de leur voisin marocain, l’association des habitants du quartier Sant Salvador est en train de chercher la meilleure formule pour récompenser le valeureux sauveur d’enfants. « Nous ne saurons jamais récompenser comme il se doit ce qu’il a fait pour nous », affirme Alfonso Ruiz, président de ladite association, qui frappe actuellement à toutes les portes pour trouver un travail digne au courageux travailleur marocain qui habite depuis plus de 13 ans le quartier Sant Salvador.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , ,