Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Un milliard d’euros pour faire face au déficit budgétaire du Maroc
Actualités du Maroc » Economie » Un milliard d’euros pour faire face au déficit budgétaire du Maroc

Un milliard d’euros pour faire face au déficit budgétaire du Maroc

Par: le mardi, octobre 5, 2010

Un milliard d'euros pour faire face au déficit budgétaire du MarocL’émission obligataire d’un milliard d’euros lancée par le Maroc le 28 septembre vise notamment à financer un déficit budgétaire de 4% du PIB en 2010, a déclaré mardi Salaheddine Mezouar, ministre de l’Economie et des Finances.

« On a lancé avec succès l’émission d’un milliard d’euros sur neuf marchés financiers internationaux depuis Londres, pour faire face à un déficit budgétaire de 4% atteignant 2,9 milliard d’euros », a indiqué M. Mezouar lors d’une conférence de presse tenue mardi à Rabat.

« Lancée avec succès » par le Maroc avec un taux de 4,5% sur 10 ans, cette opération « traduit la reconnaissance internationale des efforts de réforme et de développement consentis par le Maroc », a-t-il ajouté.

Le Maroc a renoncé à émettre ces obligations sur le marché intérieur « parce qu’il tient au maintien des équilibres entre l’Etat et les entreprises », a-t-il relevé.

« Cela aurait eu des conséquences sur les liquidités et nous aurait obligé à procéder à des arbitrages au détriment des secteurs stratégiques et des entreprises », selon le ministre.

Le recours à la privatisation pour faire face notamment au déficit budgétaire n’a pas été « retenu » par le gouvernement marocain.

« Nous n’allons pas privatiser parce que nous sommes dans un contexte international marqué par la crise financière et nous voulons préserver les équilibres intérieurs », a-t-il conclu.

Le Maroc n’avait plus réalisé d’émissions obligataires sur le marché depuis juin 2007.

Malgré sa notation (BBB- chez Standard and Poor’s), le Maroc est parvenu à finaliser l’opération à un taux de 200 points de base au-dessus du swap, c’est-à-dire le taux de référence pour la même échéance, soit mieux que plusieurs Etats de la zone euro.

Source : MAP

Maroc
Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,