Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Un service aménagé au CHU de Fès pour traiter d’éventuels cas de grippe A/H1N1
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Un service aménagé au CHU de Fès pour traiter d’éventuels cas de grippe A/H1N1

Un service aménagé au CHU de Fès pour traiter d’éventuels cas de grippe A/H1N1

Par: le samedi, juin 13, 2009

Service aménagé au CHU de FèsFès – Un service a été spécialement aménagé dans l’enceinte du centre hospitalier universitaire Hassan II (CHU) de Fès pour le traitement d’éventuels cas de grippe A/H1N1, selon les responsables de cet établissement sanitaire.

Ces responsables relèvent que ce service d’isolement, où est admis le premier cas de grippe enregistré au Maroc, permet le traitement du virus A/H1N1 dans de meilleures conditions et la prévention contre une éventuelle contamination.

Selon eux, cette unité, dotée d’équipements conformes aux standards internationaux, fait parti du dispositif mis en place depuis l’apparition de la grippe A/H1N1 pour lutter contre ce virus.

Ils ont, par ailleurs, fait état d’une amélioration sensible de l’état de santé de la jeune fille, touchée par la maladie, après avoir pris un traitement de Tamiflu.

Auparavant, le directeur du CHU, M. Khalid Ait Taleb a déclaré à la Map que la jeune fille, qui suit un traitement de cinq jours, commence à présenter des signes d’amélioration de son état de santé, notamment une baisse de la fièvre.

La patiente (18 ans), arrivée mercredi à Casablanca en provenance de Montréal avant de continuer vers Fès sur un vol interne de la Royal Air Maroc, a été mise en quarantaine pour une durée de 8 à 10 jours.

Les membres de sa famille, qui sont entrés en contact avec cette étudiante au Canada, suivent eux aussi un traitement contre la grippe porcine.

Selon le ministère de la santé, le suivi des passagers-contacts des vols Montréal-Casablanca et Casablanca-Fès, a été enclenché pour permettre la prise en charge de tout cas éventuel qui présenterait des signes de grippe.

A son arrivée jeudi à l’aéroport de Fès, le détecteur thermique n’a pas décelé de fièvre chez la jeune fille, mais son état a attiré l’attention du médecin de l’antenne médicale de l’aéroport qui, après un examen sans particularité, lui a conseillé de le contacter en cas de parution d’un signe quelconque. Le lendemain, le père de la jeune fille a contacté le médecin de l’aéroport pour signaler une fièvre.

Après confirmation du cas, la procédure préconisée a été déclenchée et le CHU informé pour se préparer à recevoir la patiente.

Une ambulance médicalisée de la protection civile s’est rendue sur les lieux avec les équipements de protection individuelle (EPI) et au cours de tout le circuit, la patiente, qui portait un masque chirurgical, a été prise en charge par un personnel protégé par EPI.

Dès l’apparition des premiers signes de la grippe porcine au niveau mondial, le Maroc a pris toutes les mesures nécessaires pour éviter l’introduction éventuelle de cette maladie au Maroc.

Les mesures préventives prises portent particulièrement sur le renforcement des activités de contrôle sanitaire au niveau des points d’entrée (aéroports, ports et frontières terrestres), notamment la mise en marche des détecteurs de fièvre disponibles au niveau des aéroports à trafic international.

Source : MAP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,