Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Un tribunal suisse juge un marocain accusé de ‘méchanceté’
Actualités du Maroc » Actualités du Maroc » Un tribunal suisse juge un marocain accusé de ‘méchanceté’

Un tribunal suisse juge un marocain accusé de ‘méchanceté’

Par: le mardi, juillet 1, 2014

Genève : Un ressortissant marocain de 45 ans, est trainé en justice par ses colocataires, qui l’accusent de ‘méchanceté’. Le parquet a réclamé qu’il soit condamné à une amende de 2700 Francs suisses.
6770118-10349267
une femme et sa fille vivant en collocation avec un marocain dans un appartement, ont porté plainte contre lui, pour ‘actes méchants’.

La justice suisse a accepté la plainte et a ouvert un procès contre le ressortissant marocain accusé d’avoir commis des actes de nuisance sonore et hygiénique et d’avoir proférer des paroles menaçantes à l’égard de ses deux colocs.

La dispute avait éclaté il y a deux mois, une plainte en justice s’en est suivie. La mère et sa fille accusent leur coloc marocain d’allumer trois radios à la fois, de recouvrir le sol d’ordures et de laisser le four allumé 24 heures sur 24 et en fin de proférer des menaces.

‘‘Je n’arrivais plus à dormir, je prenais des antidépresseurs et j’ai raté mes examens universitaires. Parfois je m’isolais même pour boire de l’alcool’’ affirmait la fille, la vingtaine, ajoutant que sa mère et son frère de 11 ans auraient vécu le même calvaire.

La jeune femme a accusé le coloc marocain de l’avoir menacé de lui ‘‘couper les mains’’ si elle touchait son four et il aurait menacé « d’égorger toute la famille ». « Mon frère avait si peur qu’il s’est fait pipi dessus’’ ajoute la plaignante.

Pour sa part le ressortissant marocain a assuré qu’étant cuisinier, ‘‘je dois faire de longues cuissons’’. Selon lui, les femmes ‘‘exposaient leurs culottes dans la salle de bains et se baladaient à moitié nues, alors qu’elles savent que je suis musulman pratiquant’’. Il les accuse aussi d’avoir « craché dans sa nourriture » et de l’avoir provoqué.

Le tribunal vient de rendre son verdict. Il a acquitté le marocain de toutes les accusations qui lui sont reprochés, et ce pour manque de preuves. En effet, rapporte le site suisse, 20 minutes, aucun voisin n’avait entendu de radio allumée à fond.

Source:LEmag

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , ,