Liens commerciaux
      Archives
    Commentaires récents
Wimbledon : Federer, Nadal et Clément se qualifient sans souci, Jelena Jankovic sortie
Actualités du Maroc » Sport » Wimbledon : Federer, Nadal et Clément se qualifient sans souci, Jelena Jankovic sortie

Wimbledon : Federer, Nadal et Clément se qualifient sans souci, Jelena Jankovic sortie

Par: le mardi, juillet 1, 2008

Rafael Nadal et Roger Federer se sont qualifiés lundi pour les quarts de finale de Wimbledon en continuant d’écraser des adversaires impuissants, le Russe Mikhaïl Youzhny et l’Australien Lleyton Hewitt.

Les deux cadors devront se méfier d’un Marat Safin renaissant qui, après avoir fait sensation en sortant le N.3 mondial Novak Djokovic, s’est défait du Suisse Stanislas Wawrinka (6-4, 6-3, 5-7, 6-1). Le Russe pourrait se retrouver sur la route de Federer en demie. Youzhny, qui l’avait poussé en cinq sets l’an passé, était annoncé comme le premier test pour Nadal. Mais la plus grosse frayeur pour l’Espagnol est venue d’une glissade sur laquelle il s’est fait mal à un mollet.
Sans conséquence puisque la suite fut une formalité (6-3, 6-3, 6-1), avec un jeu toujours juste (13 fautes directes). « C’est difficile, parce qu’il ne rate rien », a commenté Youzhny.
En première semaine, le double finaliste a donné des garanties sur son service. Face à Youzhny, il a impressionné sur son autre « point faible » sur gazon, montant 24 fois au filet pour 21 points.

Son quart ne sera pas une partie de plaisir face au chouchou du public, le Britannique Andy Murray, tombeur de Richard Gasquet au prix d’une résurrection (5-7, 3-6, 7-6, 6-2, 6-3). En cas de victoire, avec une demie à sa portée, Nadal pourra penser à son nouveau rendez-vous avec Federer.
Car s’il est arrivé à Londres sous les rumeurs de déclin, le quintuple lauréat ne s’est pas contenté de ne pas perdre une manche : il n’a abandonné que deux jeux de service en quatre matches…
Hewitt restait sur onze défaites face au N.1 mondial. Parier sur sa victoire était osé mais l’Australien paraissait en mesure de mettre en lumière d’éventuelles faiblesses du roi Federer.

Plus agressif en fond de court, Hewitt semblait d’abord ébranler l’assurance de Federer, qui commettait un nombre inhabituel de fautes directes. Mais le Suisse s’appuyait sur une première balle impressionnante (avec 21 aces…) et dans le tie-break, sans briller, il marquait les points importants. Comme dans les deux manches suivantes où il annulait huit balles de break pour s’imposer sans souci (7-6, 6-2, 6-4).
Son prochain adversaire, Mario Ancic, est le dernier à l’avoir battu sur gazon. Mais c’était il y a cinq ans, au premier tour de Wimbledon.
Depuis, Federer a emporté 63 victoires de rang sur cette surface et n’a plus lâché un set face au Croate en quatre affrontements, dont un quart expédié à Londres en 2006. Au 3e tour de Roland-Garros, il vient de punir cet adepte du service-volée (6-3, 6-4, 6-2).

Si les surprises sont nombreuses chez les messieurs, avec Nadal et Federer comme seuls Top 10 en quarts, le tableau féminin prend les allures d’un jeu de massacre qui fait les affaires des soeurs Williams, Venus et Serena, faciles tombeuses d’Alisa Kleybanova (6-3, 6-4) et Bethanie Mattek (6-3, 6-3). Pour la première fois de l’ère Open (1968), aucune des quatre têtes de série ne sera en quarts d’un Grand Chelem.
Après Maria Sharapova (N.3) puis Ana Ivanovic (N.1), Jelena Jankovic (N.2), blessée, et Svetlana Kuznetsova (N.4) ont été sorties par la Thaïlandaise Tamarine Tanasugarn et la Polonaise Agnieszka Radwanska.

Elena Dementieva (N.5) n’étant pas une spécialiste de la surface, une septième finale familiale en Grand Chelem entre les Williams, une troisième à Wimbledon (après 2002 et 2003), se profile. Pour l’heure, Serena en a gagné cinq (dont deux à Wimbledon), ne s’inclinant qu’une fois contre son aînée.

© 2008 AFP

Be Sociable, Share!

Mots clés de l'article

Notes : , , , , ,